Nous recommandons nos formations de manière indépendante. Des commissions peuvent être perçues via nos liens. Plus d’infos sur notre processus de sélections ici.

Apprendre > Informatique > Blockchain > Apprendre la blockchain

Apprendre la blockchain

par LearnThings, VU SUR:

La blockchain, c’est un peu comme le grand livre comptable du futur, accessible à tous, mais à la fois sécurisé et indestructible. 📚 Elle fonctionne sans organe central de contrôle. Chaque échange entre utilisateurs est enregistré de manière transparente, et cette information est partagée avec tout le monde. En vous encourageant à vous former à la blockchain , Learnthings vous donne les clés pour sécuriser vos données personnelles, effectuer des transactions en toute confiance et explorer de nouvelles opportunités professionnelles. 

Avec cette technologie, vous vérifiez instantanément l’authenticité de n’importe quel produit que vous achetez, ou que vous transférez de l’argent à l’autre bout du monde sans passer par une banque, le tout en toute sécurité.💰Dans cet article, nous vous donnons les bases pour apprendre la blockchain et vous faire profiter de ses avantages incroyables ! 

Qu’est ce que la blockchain ? 

Système de base de données avancé, la Blockchain révolutionne la manière dont les informations sont partagées et enregistrées au sein d’un réseau. Elle repose sur un principe fondamental : les données sont stockées sous forme de blocs interconnectés dans une chaîne chronologique

Cette caractéristique assure une cohérence temporelle inaltérable, car toute modification ou suppression nécessite le consensus de l’ensemble du réseau. Ainsi, la Blockchain permet de créer un grand livre immuable qui peut être utilisé pour enregistrer diverses transactions, telles que des ordres, des paiements, des comptes, et bien plus encore. 

De plus, la technologie Blockchain intègre des mécanismes de sécurité qui empêchent toute modification non autorisée des transactions, garantissant ainsi la fiabilité des informations partagées. Son importance réside dans sa capacité à éliminer la nécessité d’une autorité centrale pour superviser et valider les transactions, rendant ainsi les processus plus transparents, sécurisés et efficaces. 

La Blockchain est largement utilisée dans diverses industries, notamment l’énergie, la finance, les médias, la vente au détail, et elle continue d’évoluer pour répondre aux besoins changeants de la société.

La technologie Blockchain et ses origines 

La technologie blockchain, telle qu’elle est connue aujourd’hui, trouve ses origines dans des idées et des travaux qui remontent aux années 1980 et 1990. L’une des premières conceptualisations de la blockchain a été réalisée en 1982 par David Chaum, un informaticien américain et le fondateur de Digicash. Ce système de monnaie digitalisée utilisait la cryptographie pour permettre des transactions anonymes. Cependant, à cette époque, la technologie était en avance sur son temps, et la société Digicash a finalement fait faillite en 1998.

En 1991, Stuart Haber et Scott Stornetta ont mené une étude sur les chaînes de blocs sécurisées par cryptographie. Leur objectif était de créer un système où des documents horodatés ne pouvaient être ni falsifiés ni antidatés.

La première application concrète de la blockchain est apparue en 2008 avec l’invention de Satoshi Nakamoto : le bitcoin. Il s’agissait du premier système monétaire décentralisé de pair à pair, marquant ainsi le début de l’ère de la blockchain telle que nous la connaissons aujourd’hui.

Ainsi, la technologie blockchain est née de l’évolution des idées et des travaux dans le domaine de la cryptographie et de la sécurisation des transactions électroniques. Elle a émergé comme une solution révolutionnaire pour la gestion décentralisée de l’information, offrant des avantages tels que la décentralisation, la sécurité, la transparence et la traçabilité des données. Depuis lors, la blockchain a évolué pour être appliquée dans divers domaines, allant des cryptomonnaies aux contrats intelligents, en passant par de nombreuses autres applications innovantes.

Le concept de Blockchain 

La blockchain repose sur des concepts fondamentaux tels que les blocs, les chaînes, les mineurs et la décentralisation.

Les blocs

Au cœur de la blockchain se trouvent les blocs, qui sont des regroupements de données contenant des informations sur les transactions. Chaque bloc est lié au précédent par un procédé cryptographique, formant ainsi une séquence chronologique de blocs. Chaque bloc contient un ensemble de transactions récentes, et il est identifié par un hachage unique, qui est une empreinte numérique garantissant son intégrité.

Les chaînes

Les blocs sont interconnectés pour former une chaîne continue, d’où le nom “blockchain“. Cette chaîne permet de suivre l’historique de toutes les transactions depuis le premier bloc, ce qui garantit la traçabilité et l’immuabilité des données enregistrées. Ainsi, toute modification rétroactive d’une transaction nécessiterait de modifier tous les blocs ultérieurs, ce qui est extrêmement difficile en raison de la puissance de calcul nécessaire.

Les mineurs

Les mineurs sont des acteurs du réseau blockchain chargés de valider et d’ajouter de nouveaux blocs à la chaîne. Ils accomplissent cette tâche en résolvant des problèmes mathématiques complexes, un processus appelé “preuve de travail“. Une fois un problème résolu, le nouveau bloc est ajouté à la blockchain, et le mineur est récompensé par une cryptomonnaie, comme c’est le cas dans le réseau Bitcoin.

La décentralisation

La décentralisation constitue l’un des concepts fondamentaux de la blockchain. Contrairement aux systèmes traditionnels qui reposent sur des tiers de confiance centralisés (comme les banques ou les notaires), la blockchain élimine le besoin d’une autorité centrale. Les données sont réparties sur un réseau de nœuds informatiques, et chaque nœud a une copie complète de la blockchain. Cela signifie qu’aucune entité unique ne contrôle la blockchain, ce qui la rend résistante à la censure, à la fraude et à la manipulation.

La blockchain est un système distribué qui utilise des blocs de données liés pour enregistrer des transactions de manière immuable et transparente. Les mineurs garantissent la sécurité et l’intégrité du réseau, tandis que la décentralisation élimine la nécessité de faire confiance à une tierce partie. Cette technologie a des applications potentiellement révolutionnaires dans divers domaines, au-delà de la simple gestion des transactions financières.

Les différents types de blockchain

Blockchain publique

Une blockchain publique est un réseau décentralisé accessible à toute personne disposant d’une connexion Internet. Elle ne nécessite pas d’autorisation pour rejoindre le réseau et aucune autorité centrale ne supervise les transactions. 

Un exemple emblématique de blockchain publique est le réseau Bitcoin, où toutes les transactions sont visibles par tous les participants. Les blockchains publiques utilisent des mécanismes de consensus, souvent basés sur des crypto-monnaies, pour valider les transactions. Cependant, la confidentialité est limitée dans les blockchains publiques, car toutes les transactions sont visibles, bien que les adresses des parties puissent rester anonymes.

Blockchain privée

À l’inverse, une blockchain privée restreint l’accès uniquement aux participants approuvés. Les informations stockées sur une blockchain privée ne sont visibles que par ceux qui ont été invités à rejoindre le réseau. 

Ces réseaux sont souvent utilisés dans des contextes où la confidentialité et la maîtrise de l’accès sont indispensables. Les blockchains de consortium sont un exemple de blockchain privée, où un groupe de participants, appelé consortium, s’accorde sur l’utilisation de la blockchain. Les blockchains privées peuvent également utiliser des autorités plutôt que des crypto-monnaies pour le consensus, renforçant ainsi le contrôle sur le réseau.

Protocoles de blockchain

Il existe divers protocoles de blockchain, parmi lesquels les plus célèbres sont Bitcoin et Ethereum. Bitcoin est principalement axé sur le stockage de valeur sous forme de crypto-monnaie, tandis que Ethereum offre une approche plus générale, permettant la création de contrats intelligents et l’exécution de programmes sur la blockchain. Lorsque vous envisagez d’utiliser la technologie blockchain pour une solution spécifique, le choix du protocole dépendra de vos besoins. Les protocoles à usage général, tels qu’Ethereum et Hyperledger Fabric, sont souvent privilégiés car ils offrent la flexibilité nécessaire pour différents scénarios, en permettant l’encodage de la logique métier et des états au sein de contrats intelligents.

Le fonctionnement de la Blockchain : comment ça marche ?

La blockchain est une technologie de registre distribué qui fonctionne de manière décentralisée, permettant l’enregistrement sécurisé et transparent des transactions. Elle repose sur plusieurs principes clés :

  1. Réseau peer-to-peer (pair à pair)

La blockchain fonctionne sur un réseau décentralisé composé de nombreux ordinateurs, appelés nœuds. Chacun de ces nœuds détient une copie complète de la blockchain, ce qui garantit la résilience et la sécurité du système, car il n’y a pas de point central de défaillance.

  1. Registre de transactions horodatées

La blockchain enregistre les transactions sous forme de blocs, chacun contenant un ensemble de transactions. Chaque bloc est horodaté et lié au bloc précédent, créant ainsi une chaîne de blocs (d’où le nom “blockchain”). Cette structure garantit l’immutabilité des données, car toute modification d’une transaction passée nécessiterait la modification de tous les blocs ultérieurs, ce qui est extrêmement difficile.

  1. Consensus décentralisé

Les transactions sont validées par consensus au sein du réseau, sans nécessiter la confiance préalable entre les acteurs. Différents types de consensus peuvent être utilisés, tels que la preuve de travail (Proof of Work) dans le cas du Bitcoin, où les mineurs résolvent des problèmes mathématiques pour valider les transactions, ou la preuve d’enjeu (Proof of Stake) dans d’autres blockchains, où les validateurs sont choisis en fonction de la quantité de cryptomonnaie qu’ils “enjeuissent.”

  1. Cryptographie à clé publique/clé privée

Chaque utilisateur de la blockchain possède une paire de clés : une clé publique, accessible à tous, et une clé privée, gardée secrète. La clé privée est utilisée pour signer les transactions, garantissant leur authenticité, tandis que la clé publique permet de vérifier cette signature sans pouvoir la falsifier.

  1. Fonctions de hash

Les fonctions de hash sont utilisées pour créer des empreintes uniques de données, ce qui permet d’identifier ces données de manière fiable. Si les données changent, l’empreinte (hash) change également de manière imprévisible. Ces fonctions de hash sont unidirectionnelles, ce qui signifie qu’il est impossible de reconstituer les données originales à partir de leur hash.

Une transaction dans la blockchain implique la signature de l’expéditeur avec sa clé privée, la création d’un hash de la transaction, puis la validation de cette transaction par les nœuds du réseau. Une fois validée, la transaction est ajoutée à un bloc, horodaté, puis ajoutée à la chaîne existante de blocs. Cette structure garantit la sécurité, la transparence et l’immuabilité des données, ce qui en fait une technologie pertinente pour divers cas d’utilisation, allant des transferts monétaires aux contrats intelligents et à la traçabilité des données.

Statistiques de la blockchain 2023

En 2023, la blockchain continue de connaître une croissance impressionnante, révolutionnant la manière dont les entreprises effectuent des transactions. Cette technologie, souvent qualifiée de “La Technologie de la Confiance”, combine l’ouverture d’Internet avec la sécurité de la cryptographie, offrant ainsi un moyen plus rapide et plus sûr de transmettre des données et d’établir la confiance sans avoir besoin d’une autorité centrale.

Voici un récapitulatif des principales statistiques de la blockchain en 2023 :

Taille du marché de la blockchain

– Le marché de la blockchain devrait croître à un taux de croissance annuel composé (CAGR) de 9 % de 2022 à 2030.

– La valeur du marché mondial de la technologie blockchain était de 92 milliards de dollars en 2021, et elle devrait atteindre 1 431,54 milliards de dollars d’ici 2030.

– En 2021, environ 46 % de la croissance du marché de la blockchain provenait de l’adoption de solutions blockchain dans les institutions gouvernementales.

– Près de la moitié (46 %) de la part de marché de la blockchain est détenue par les acteurs du secteur financier, grâce à l’adoption massive des cryptomonnaies.

– Les secteurs offrant les plus grandes opportunités sur le marché de la blockchain sont les services financiers, les soins de santé, les médias et le divertissement, le gouvernement et la distribution.

Statistiques sur les dépenses et l’adoption de la Blockchain

– Les dépenses mondiales en solutions blockchain devraient tripler pour atteindre près de 19 milliards de dollars d’ici 2024, par rapport à 6,6 milliards de dollars en 2021.

– En 2022, 40 millions de personnes dans le monde (0,5 % de la population mondiale) utilisent la technologie blockchain, et ce nombre devrait augmenter pour atteindre 80 % de la population mondiale au cours des dix prochaines années.

– Les NFTs, les jeux et les métavers continuent d’attirer l’investissement, avec plus de 150 transactions au troisième trimestre de 2022.

– La blockchain peut réduire les coûts d’infrastructure des banques d’investissement de jusqu’à 30 %.

– Plusieurs des plus grandes banques du monde investissent 50 milliards de dollars dans la création d’un système de règlement en espèces numériques basé sur la blockchain.

– Selon un rapport de PWC intitulé “Time for Trust” en 2020, la blockchain devrait augmenter le PIB mondial de 1,76 billion de dollars d’ici 2030.

StatistiqueChiffre en 2023
Taux de croissance annuel composé56,3 %
Valeur estimée de l’industrie blockchain163,83 milliards de dollars en 2029
Nombre de cryptomonnaies actives8 832
Nombre de portefeuilles blockchainPlus de 170 millions
Dépenses mondiales en solutions blockchain19 milliards de dollars en 2024
Utilisateurs de portefeuilles blockchain BitcoinPlus de 85 millions
Transactions Bitcoin par jourEnviron 405 376
Pourcentage de la population mondiale détenant des cryptomonnaies10 %
Pourcentage d’Américains ayant investi dans les cryptomonnaies16 %

Ces statistiques témoignent de l’expansion rapide de la blockchain, avec une adoption croissante dans divers secteurs tels que la finance, la santé et l’industrie. Les portefeuilles blockchain et le nombre de transactions Bitcoin continuent de croître, tandis que les entreprises reconnaissent de plus en plus la valeur potentielle de cette technologie révolutionnaire.

Comment commencer avec la blockchain?

Comment commencer avec la blockchain

La blockchain peut sembler intimidante, mais en suivant quelques étapes simples, vous pouvez vous lancer. Commencez par comprendre les bases de la technologie blockchain, notamment les termes tels que les blocs, les transactions, la cryptographie, et la preuve de travail ou d’enjeu. 

Ensuite, choisissez une blockchain. Bitcoin est souvent recommandé pour les débutants en raison de sa simplicité et de son rôle pionnier dans le domaine. Une fois que vous avez une compréhension de base de Bitcoin, explorez Ethereum, qui offre des fonctionnalités plus avancées pour les contrats intelligents. 

La prochaine étape consiste à créer un portefeuille de crypto-monnaie pour stocker vos actifs numériques. Il existe différents types de portefeuilles, allant des portefeuilles en ligne aux portefeuilles matériels. Assurez-vous de comprendre comment les utiliser en toute sécurité.

Qui sont les acteurs clés de la blockchain ? 

Les mineurs

Dans la blockchain, les mineurs valident les transactions et sécurisent le réseau en utilisant des méthodes de consensus telles que la preuve de travail ou la preuve d’enjeu. Ils sont responsables de l’ajout de nouveaux blocs à la chaîne, ce qui garantit la fiabilité et l’intégrité de l’ensemble du système.

Les développeurs de protocoles

Les développeurs de protocoles sont les architectes de la blockchain. Ils sont chargés de concevoir et d’améliorer les règles et les fonctionnalités de la chaîne de blocs. Leur travail consiste à assurer que la technologie évolue constamment pour répondre aux besoins changeants de l’écosystème blockchain. Ils sont à l’origine des mises à jour et des améliorations qui permettent à la blockchain de rester sécurisée et efficace.

Les entreprises et startups

Les entreprises et startups contribuent au développement de la blockchain en créant des applications et des services basés sur cette technologie. Elles explorent de nouvelles façons d’utiliser la blockchain dans divers secteurs, tels que la finance, la supply chain, ou encore l’administration publique. Leur innovation aident à élargir les possibilités de la blockchain et à la rendre plus accessible.

Les investisseurs

Les investisseurs sont des acteurs clés du développement de la blockchain, car ils fournissent le financement nécessaire pour soutenir les projets liés à cette technologie. Leur soutien financier permet de stimuler la croissance du marché des crypto-monnaies et d’accélérer l’adoption de la blockchain dans différents secteurs. Ils contribuent ainsi à l’expansion de l’écosystème blockchain.

Les régulateurs et autorités publiques

Les régulateurs et autorités publiques encadrent l’utilisation de la blockchain et des crypto-monnaies. Leur mission est de mettre en place des cadres réglementaires pour assurer la légalité et la sécurité de ces technologies. Ils cherchent également à favoriser un développement responsable de la blockchain en tenant compte des enjeux liés à la sécurité, à la confidentialité et à la protection des consommateurs.

Les enjeux de la Blockchain 

Enjeux économiques

La technologie de la blockchain promet de révolutionner de nombreux secteurs économiques en éliminant les intermédiaires et en automatisant les transactions. Elle favorise la traçabilité, renforçant ainsi la confiance dans les relations économiques, politiques et institutionnelles. Cependant, dans des domaines comme la finance, où la confidentialité est indispensable, la transparence totale de la blockchain peut poser des défis majeurs.

Enjeux sécuritaires

La sécurité est une préoccupation centrale dans l’adoption de la blockchain. Bien que vantée pour son immuabilité, la technologie a été victime de nombreuses cyberattaques et piratages, mettant en question sa fiabilité. Le défi réside dans la recherche d’un équilibre entre l’anonymat nécessaire pour la protection de la vie privée et la traçabilité pour lutter contre la fraude, la contrefaçon, le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme.

Enjeux juridiques

L’incertitude juridique entoure actuellement la blockchain, ce qui freine son adoption par les professionnels et les décideurs. Des défis tels que la reconnaissance juridique des transactions sur la blockchain, la réglementation fiscale des cryptomonnaies, et l’accès aux services bancaires pour les émetteurs de cyber monnaies doivent être surmontés pour favoriser son intégration.

Enjeux environnementaux

La blockchain n’est pas exempte de préoccupations environnementales. Les opérations de vérification et de cryptographie consomment d’importantes quantités d’électricité, ce qui soulève des inquiétudes quant à son impact sur l’environnement à grande échelle. L’avenir de la technologie blockchain réside dans son développement durable et écologique, afin de minimiser son empreinte carbone tout en conservant ses avantages.

Les outils pour visualiser la blockchain

Les outils pour visualiser la blockchain vous aident à mieux comprendre et exploiter cette technologie révolutionnaire. La visualisation des données dans la blockchain permet aux acteurs de ce domaine de mieux appréhender les transactions, les flux d’actifs, et les tendances au sein du réseau. 

Deux outils majeurs, QlikView et Qlik Sense, se distinguent dans ce domaine. Ils offrent des capacités puissantes de visualisation et d’analyse de données, permettant aux utilisateurs de créer des tableaux de bord interactifs et informatifs. Ces outils facilitent la représentation graphique des informations stockées sur la blockchain, ce qui est utile pour les entreprises et les chercheurs désireux d’explorer les modèles de transaction, de détecter d’éventuelles anomalies et d’optimiser les processus. 

La visualisation des données dans la blockchain avec des outils comme QlikView et Qlik Sense contribue à rendre la technologie plus accessible et utile, tout en ouvrant la voie à de nouvelles possibilités d’analyse et de prise de décision basées sur des données transparentes et vérifiables.

Avantages et limites de la Blockchain 

Avantages et limites de la Blockchain 

Les atouts de la blockchain

La blockchain présente plusieurs avantages significatifs qui en font une technologie révolutionnaire :

1. Décentralisation et confiance

La blockchain élimine le besoin de tiers de confiance, permettant des transactions directes entre individus sans l’intermédiaire d’une autorité centrale. Cette décentralisation renforce la confiance dans le système.

2. Sécurité et immutabilité

Les données enregistrées sur la blockchain sont immuables et sécurisées grâce à la cryptographie. Une fois qu’une information est ajoutée à la blockchain, elle devient quasiment impossible à modifier, ce qui réduit les risques de fraude.

3. Traçabilité et transparence

Toutes les transactions sont enregistrées de manière transparente et consultables par tous les participants. Cela offre une traçabilité complète des données, ce qui est particulièrement utile dans des domaines tels que la chaîne d’approvisionnement ou la gestion médicale.

4. Rapidité et efficacité

Les transactions sur certaines blockchains peuvent être effectuées en quelques minutes, voire quelques secondes, ce qui les rend beaucoup plus rapides que les systèmes traditionnels tels que les virements bancaires.

5. Propriété des données

La blockchain permet aux utilisateurs de rester propriétaires de leurs données, ce qui contraste avec les modèles économiques des géants de la technologie qui se basent sur la collecte et la revente de données personnelles.

Les limites de la blockchain

Malgré ses avantages, la blockchain est confrontée à plusieurs défis et limites :

  • Impact environnemental

L’une des préoccupations majeures concerne la consommation d’énergie de la blockchain, en particulier dans les systèmes de consensus de preuve de travail (PoW). Cette empreinte écologique élevée pose des questions dans un contexte de lutte contre le changement climatique.

  • Complexité et accessibilité

Comprendre et utiliser la blockchain peut être difficile pour les néophytes en raison de sa complexité technique et de son lexique spécialisé. Cela limite son adoption généralisée.

  • Inter-opérabilité et scalabilité

L’inter-opérabilité entre différentes blockchains n’est pas toujours réalisable, ce qui peut entraver l’intégration de la technologie dans divers secteurs. De plus, la blockchain doit faire face à des défis de scalabilité pour gérer des volumes de transactions de plus en plus importants.

  • Évolution continue

La technologie blockchain est encore en évolution constante, ce qui signifie qu’elle n’est pas encore parfaite et que des problèmes potentiels peuvent survenir à mesure qu’elle se développe.

Se former à la Blockchain 

Se former à la Blockchain 

Se former à la Blockchain peut être une étape passionnante pour ceux qui souhaitent comprendre cette technologie révolutionnaire en profondeur. Il existe une variété de ressources disponibles, allant des vidéos explicatives aux livres approfondis, qui peuvent vous aider à acquérir une expertise en Blockchain.

Apprendre la blockchain avec les vidéos 

Grâce à l’essor d’Internet et de la vidéo en ligne, l’apprentissage de la blockchain est devenu plus accessible que jamais. Pour ceux d’entre vous qui préfèrent une approche visuelle et interactive de l’apprentissage, cette section vous offre un accès rapide et instructif à des ressources vidéo soigneusement sélectionnées. 

Comprendre la blockchain en 7 minutes – Cryptoast

Dans cette vidéo YouTube, Cryptoast explique de manière concise et compréhensible ce qu’est la blockchain et comment elle fonctionne en relation avec le Bitcoin. Les présentateurs utilisent une métaphore impliquant un groupe de personnes qui gèrent un registre de transactions sans avoir besoin d’une tierce partie, illustrant ainsi le concept de décentralisation et de sécurité de la blockchain.

Ils détaillent le processus de scellement des pages (blocs) en utilisant une fonction de hachage et expliquent comment chaque bloc est ajouté à un dossier (chaîne), formant ainsi la blockchain. Ils abordent également le concept de récompenses pour les participants qui sécurisent le réseau (preuve de travail).

Cours complet d’introduction sur la Blockchain – Yorzian VoD

Yorzian nous transporte dans le passé lointain des années 70, à l’époque de l’Arpanet, l’ancêtre de l’Internet. 💾 Il nous rappelle que la base d’Internet a toujours été la copie, que ce soit de fichiers, de mails ou même de photos de chats adorables 🐱. C’est là que tout commence à prendre forme. Mais attention, quand il s’agit de valeurs intrinsèques, ça se corse ! 💰 Les soucis ont commencé avec Napster et le peer-to-peer, quand la copie de fichiers musicaux a froissé les ayants droit. Pourquoi ? Parce que la copie diminuait la valeur de l’élément. C’est là que la blockchain fait son entrée en scène.

La blockchain, c’est un peu comme le sauveur qui arrive à la fin d’un film d’action pour rétablir la justice. Cette technologie est la réponse aux problèmes de la copie. En utilisant des chaînes de blocs cryptées et distribuées, elle permet de garantir la valeur et l’authenticité des éléments. 

Apprendre la blockchain dans les livres 

Pour ceux qui cherchent à acquérir une compréhension approfondie de la blockchain, rien ne peut égaler le pouvoir de l’apprentissage à partir de sources détaillées et bien documentées. Les livres sont l’un des moyens les plus solides pour explorer cette technologie complexe et révolutionnaire.

Blockchain et Crypto-monnaies – Stefano Pascal 

Blockchain et Crypto-monnaies

Bienvenue dans le monde passionnant de la blockchain et des crypto-monnaies ! 🚀 Si vous avez déjà entendu parler de ces termes mais que vous vous sentez un peu perdu, ne vous inquiétez pas, vous n’êtes pas seul. Ce livre, Blockchain et crypto-monnaies, écrit par Stefano Pascal, est une ressource complète qui regroupe deux ouvrages en un seul volume. Il s’adresse aux débutants, vous, qui souhaitez en savoir plus sur la blockchain, le Bitcoin, l’Altcoin, les NFT (Tokens Non Fongibles), et les cryptomonnaies émergentes. 

Crypto-monnaies et blockchain de A à Z – Henry D. Stone

Crypto-monnaies et blockchain de A à Z

Le livre “Crypto-Monnaies et Blockchain de A à Z” de Henry D. Stone est un guide de référence pour ceux qui souhaitent en savoir plus sur les monnaies numériques, les NFT, le Metaverse et la finance décentralisée. Avec trois livres en un, cet ouvrage offre une plongée profonde dans ces sujets fascinants.

Le livre ne se limite pas aux crypto-monnaies et aux NFT, il explore également la technologie sous-jacente qui les rend possibles : la blockchain. La blockchain est une technologie révolutionnaire qui garantit la sécurité et la transparence des transactions numériques. Vous apprendrez les bases de la blockchain, comment elle fonctionne, et pourquoi elle est si cruciale pour le monde financier actuel.

La blockchain est une technologie révolutionnaire qui a transformé la manière dont les informations sont partagées et enregistrées au sein d’un réseau. Elle repose sur des principes fondamentaux tels que les blocs, les chaînes, les mineurs et la décentralisation, offrant ainsi transparence, sécurité et efficacité.

La blockchain offre bien plus que des opportunités professionnelles. Elle incarne une révolution numérique qui élimine la nécessité d’une autorité centrale, favorisant ainsi la confiance et l’innovation. Nous vous invitons à poursuivre votre apprentissage sur la blockchain, à explorer ses nombreuses applications et à contribuer à façonner l’avenir de cette technologie passionnante. La blockchain vous donne les clés pour sécuriser vos données personnelles, effectuer des transactions en toute confiance et explorer un monde de possibilités. N’attendez pas, plongez dans l’univers fascinant de la blockchain dès aujourd’hui ! 🚀

Romain Campenon
Romain Campenon
Avec un intérêt prononcé pour le secteur de la formation en ligne, je me consacre à la rédaction d'articles exhaustifs sur une gamme diversifiée de formations. Conscient de l'essor croissant de ce phénomène, il est devenu évident qu'un acteur fiable et informatif est nécessaire pour orienter les individus vers des formations de qualité, à un coût optimal et sans risque de fraude. Chez LearnThings, nous nous engageons à référencer et à sélectionner les formations qui nous paraissent les meilleures dans divers domaines. Notre objectif est de vous fournir des recommandations sur mesure, afin de vous permettre d'accéder à une formation d'excellence qui répond à vos besoins spécifiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles sur le sujet