Nous recommandons nos formations de manière indépendante. Des commissions peuvent être perçues via nos liens. Plus d’infos sur notre processus de sélections ici.

Apprendre > Informatique > NoCode > Apprendre Make

Apprendre Make

Apprendre Make

par LearnThings, VU SUR:

Outil de build créé dans les années 1970, Make automatise un certain nombre de tâches dans le cycle de vie du développement logiciel. Il a résisté à l’épreuve du temps et reste un indispensable pour tout bon développeur. Si avant il fallait compiler plusieurs fichiers source à chaque modification.  Avec Make, une simple commande suffit pour tout faire. Parce qu’il n’est jamais trop tard pour se former à Make, Learnthings vous en parle aujourd’hui pour vous inciter à en savoir plus. Make vous sert à compiler du code, à exécuter des tests, à générer des rapports et bien plus encore. Et grâce à sa reproductivité, Make vous permet de partager votre fichier Makefile avec d’autres développeurs et être assuré que le code sera compilé de la même manière. Alors, êtes-vous convaincus? C’est ici que débute votre apprentissage de Make. Découvrez comment il peut enrichir votre expérience de développement !

Qu’est ce que Make ? 

Qu’est ce que Make _ 

Make est un logiciel classique de l’univers UNIX, utilisé comme moteur de production. Son principal objectif est de simplifier le processus de création de fichiers en appelant des commandes spécifiques. Ce qui distingue Make d’un simple script shell, c’est sa capacité à exécuter ces commandes uniquement si elles sont nécessaires, évitant ainsi de refaire toutes les étapes du processus à chaque fois. Pour cela, Make repose sur l’utilisation d’un fichier de configuration appelé « Makefile » qui décrit les cibles (souvent des fichiers) et leurs dépendances, ainsi que les commandes nécessaires pour les créer. Cette approche permet une gestion efficace de la compilation, de l’édition de liens et d’autres tâches de production, en automatisant la reconstruction des fichiers lorsque cela est requis. 

Rappel de l’historique de Make 

Make a été développé à l’origine en 1977 par le Dr. Stuart Feldman des Bell Labs. Il existe plusieurs variantes et alternatives, telles que GNU Make,  un utilitaire de gestion de build qui a été développé par Richard Stallman et Roland McGrath dans les années 1970. Il fait partie du projet GNU, qui vise à fournir un système d’exploitation entièrement libre et open source compatible avec Unix.

L’objectif principal de Make est de simplifier le processus de compilation des logiciels en automatisant la génération de fichiers exécutables à partir du code source. Il utilise un fichier appelé « Makefile » qui contient des règles décrivant comment les fichiers source doivent être compilés en fichiers exécutables, ainsi que les dépendances entre les fichiers.

Make est largement utilisé dans le développement logiciel pour automatiser les tâches de compilation et de construction. Il est particulièrement utile pour les projets complexes avec de nombreuses dépendances, car il permet de recompiler automatiquement et uniquement les parties du code qui ont été modifiées, ce qui accélère le processus de développement.

Au fil des ans, Make a évolué et a été largement adopté dans la communauté open source. Il est devenu un outil indispensable pour de nombreux développeurs et est pris en charge sur divers systèmes d’exploitation, y compris Linux, macOS et Windows (avec des outils tiers).

Le lexique de Make 

Pour apprendre Make, commencez par son vocabulaire. Vous devez connaître quelques termes clés couramment utilisés dans cet outil d’automatisation des flux de travail. Voici quelques-uns des termes importants :

  • Scénario (Scenario)

Un scénario est un flux de travail automatisé dans Make. Il se compose de plusieurs modules qui effectuent des actions spécifiques en réponse à des déclencheurs.

  • Déclencheur (Trigger)

Un déclencheur est un événement qui initie l’exécution d’un scénario. Il peut s’agir d’une action telle que la réception d’un e-mail, la création d’une tâche, etc.

  • Module

Un module est une unité d’action dans un scénario. Chaque module effectue une tâche spécifique, comme envoyer un e-mail, créer un enregistrement dans une base de données, ou déclencher une notification.

  • Connexion (Connection)

Une connexion est un lien vers un service tiers, comme Gmail, Slack, Dropbox, etc. Les connexions permettent à Make d’interagir avec ces services.

  • Carte (Card)

Dans le contexte de Make, une carte est une représentation visuelle d’un module. Vous configurez les paramètres d’un module en utilisant des cartes.

  • Données (Data) 

Les données sont les informations que vous manipulez et transférez entre les modules. Vous pouvez utiliser des transformations de données pour les formater ou les modifier.

  • Branche (Branch) 

Une branche est une séquence de modules qui s’exécutent en réponse à une condition spécifique. Cela permet de créer des scénarios plus complexes avec des flux de travail conditionnels.

  • Webhook 

Un webhook est un moyen par lequel une application peut envoyer des données en temps réel à une autre application lorsque certaines actions se produisent. Make prend en charge les webhooks pour déclencher des scénarios.

  • Plan 

Un plan détermine la fréquence d’exécution d’un scénario. Vous pouvez planifier un scénario pour qu’il s’exécute à des moments spécifiques, comme toutes les heures, tous les jours, etc.

  • Token 

Un token est un code d’authentification qui permet à Make d’accéder à des services tiers en toute sécurité. Vous devrez généralement configurer des tokens pour connecter Make à ces services.

Apprendre à créer une automatisation avec Make 

Apprendre à créer une automatisation avec Make (anciennement Integromat) est à la portée de tous, que vous soyez novice en programmation ou un professionnel souhaitant simplifier vos processus. Voici les étapes clés pour commencer :

  1. Rendez-vous sur le site web de Make.
  2. Inscrivez-vous en créant un compte utilisateur.
  3. Explorez les différentes intégrations et modules disponibles sur la plateforme. Make propose une vaste gamme d’options pour automatiser diverses tâches.
  4. Sélectionnez les applications que vous souhaitez connecter dans votre automatisation. Par exemple, vous pouvez relier Mailchimp pour collecter des emails, Google Analytics pour les rapports, ou encore les réseaux sociaux pour la publication de contenu.
  5. Créez un « scénario » qui définit les étapes de votre automatisation. Utilisez une interface intuitive de type glisser-déposer pour organiser les flux de données et d’actions.
  6. Configurez les déclencheurs (triggers) qui activent votre automatisation. Par exemple, vous pouvez déclencher une action chaque fois qu’un nouvel email est collecté dans Mailchimp.
  7. Définissez les actions à exécuter en réponse aux déclencheurs. Par exemple, transférez automatiquement les emails collectés vers Google Contacts ou Hubspot.
  8. Testez votre automatisation pour vous assurer qu’elle fonctionne correctement.
  9. Une fois que tout est en place, activez votre automatisation pour qu’elle s’exécute automatiquement en arrière-plan, vous libérant ainsi des tâches fastidieuses.

Avec Make, la création d’automatisations devient un jeu d’enfant grâce à une interface conviviale. Vous pouvez automatiser un large éventail de tâches, de la gestion des médias sociaux à la collecte de données, en passant par la publication de contenu vidéo. De plus, Make est une option économique, tout en offrant une couverture étendue pour répondre à 90% de vos besoins d’automatisation.

Que vous soyez novice en automatisation ou que vous souhaitiez simplement optimiser vos processus existants, Make vous offre une solution accessible et puissante pour gagner en efficacité et en productivité.

Exemple de Makefile 

En programmation, le Makefile est principalement utilisé pour faciliter la gestion et l’automatisation du processus de compilation et de construction de logiciels. Un Makefile est un fichier de configuration utilisé avec l’outil « make » pour spécifier les dépendances entre différents fichiers sources et les commandes nécessaires pour les compiler en un programme exécutable. Il est couramment utilisé dans les environnements de développement logiciel pour garantir que seules les parties du code source qui ont été modifiées sont recompilées, économisant ainsi du temps et des ressources.

Un Makefile contient des règles de construction qui définissent les cibles (généralement des fichiers exécutables ou des bibliothèques) et leurs dépendances (fichiers source, en-têtes, etc.). Chaque règle spécifie également les commandes à exécuter pour créer la cible à partir de ses dépendances. Les Makefiles sont rédigés dans un format simple et lisible, utilisant des variables pour stocker des informations telles que le compilateur à utiliser, les options de compilation et les fichiers source.

Voici un exemple de tableau illustrant une structure de base pour un Makefile :

Ligne de commandeDescription
CC = gccDéfinition du compilateur à utiliser (dans ce cas, GCC)
CFLAGS = -Wall -O2Options de compilation (activer les avertissements et l’optimisation)
SRC = main.c util.cListe des fichiers source
OBJ = $(SRC:.c=.o)Liste des fichiers objets à générer à partir des fichiers source
TARGET = mon_programmeNom de la cible (programme exécutable)
all: $(TARGET)Règle pour construire la cible « all » (dans ce cas, le programme)
$(TARGET): $(OBJ)Règle pour construire la cible (programme) à partir des fichiers objets
$(CC) $(CFLAGS) -o $@ $(OBJ)Commande pour lier les fichiers objets et créer le programme
%.o: %.cRègle implicite pour générer des fichiers objets à partir de fichiers source
$(CC) $(CFLAGS) -c $< -o $@Commande pour compiler un fichier source en un fichier objet

Ce tableau présente un exemple simplifié de Makefile, mais il peut devenir beaucoup plus complexe pour des projets logiciels plus importants. En utilisant un Makefile bien conçu, les développeurs peuvent automatiser efficacement le processus de compilation, de construction et de gestion des dépendances de leur projet, ce qui simplifie le développement de logiciels robustes et fiables.

Des formations certifiantes sur Make Academy 

formations certifiantes sur Make Academy

La Make Academy est une plateforme en ligne innovante, entièrement dédiée à votre développement professionnel avec Make. Conçue pour s’adapter à votre rythme d’apprentissage, cette ressource gratuite vous offre l’opportunité d’acquérir des compétences de pointe et de décrocher des certifications prestigieuses. Que vous soyez un novice souhaitant établir une solide fondation ou un expert cherchant à atteindre un niveau intermédiaire, Make vous offre un vaste choix de certifications répondant à vos besoins. De plus, les cours populaires et les toutes dernières formations vous permettent de rester à la pointe de votre domaine. Célébrez vos réussites avec les badges et les certificats que vous gagnerez, et partagez-les fièrement avec votre réseau professionnel. Chez Make Academy, l’apprentissage et la reconnaissance vont de pair.

Certifications disponibles

1. Faire la Fondation

Vous accédez à des cours qui posent les bases de Make : 

  • Mise en place de mon premier scénario
  • Extension de mon premier scénario
  • Introduction aux opérations
  • Introduction à créer une interface utilisateur
  • Faire une évaluation de base

2. Faire les bases

Pour approfondir vos compétences avec des cours plus avancés : 

  • Modules, planification et offres groupées
  • Une introduction aux types de données et aux structures de données 
  • Transformer les données à l’aide de fonctions 
  • Une introduction aux agrégateurs 
  • Faire une évaluation de base 

3. Faire intermédiaire

Passez au niveau supérieur avec des cours intermédiaires : 

  • Introduction aux itérateurs et aux agrégateurs de tableaux 
  • Utilisation des fonctions get() et map()
  • Introduction au HTTP
  • Webhooks 

Quel que soit votre niveau en No Code, la Make Academy a ce qu’il vous faut. Obtenez des badges et des certifications pour célébrer vos réussites et partagez-les avec votre réseau. !

Se former à Make 

Se former à Make 

Vous n’en pouvez plus des tâches récurrentes qui vous font perdre un temps précieux? Vous avez déjà tenté d’automatiser ces tâches avec des outils comme Zapier ou Make (ex-Integromat), mais vous avez été découragé par leur complexité ?

Ne vous inquiétez plus, car il est temps de passer à l’action et de vous former à Make, l’un des outils d’automatisation les plus puissants du marché. En vous formant à make, vous arriverez à automatiser vos tâches répétitives, créer des systèmes, des workflows, et des intégrations en NoCode.

Apprendre Make en vidéos 

Si vous préférez apprendre Make (anciennement Integromat) en visualisant des tutoriels et des démonstrations, les vidéos sont un excellent moyen de vous familiariser avec cette puissante plateforme d’automatisation. Dans cette section, nous vous présenterons des ressources vidéo qui vous guideront à travers les étapes à suivre pour maîtriser Make et créer des automatisations efficaces. 

Apprenez Make (ex Integromat) en 25 minutes | Tout ce qu’il faut savoir pour débuter – Shubham SHARMA

Cette vidéo de Shubham SHARMA offre un guide complet sur l’utilisation de Make, un outil avancé d’automatisation. Vous y découvrirez comment créer des scénarios pour connecter différentes applications, automatiser des tâches récurrentes et recevoir des notifications en temps réel. L’expert explique les concepts de déclencheurs et d’actions, démontrant comment configurer un scénario simple qui envoie des notifications lorsque de nouvelles lignes sont ajoutées à une feuille Google Sheets. L’interface conviviale deMake est explorée, avec des explications sur la fréquence de déclenchement, les erreurs de gestion, et bien plus encore. 

Premiers pas avec Make – Contournement 

Sur la chaîne YouTube de Contournement, vous apprenez tout sur le No Code. Dans cette vidéo, les experts vous présentent un outil d’automatisation passionnant et puissant appelé « Make » (anciennement Integromat).  L’équipe de Contournement vous montre comment ils utilisent Make pour automatiser leur comptabilité en récupérant les paiements Stripe et en les associant à leurs formations en ligne. C’est un exemple concret qui illustre la puissance de Make dans le monde réel.

Apprendre Make dans les livres 

Pour une approche d’apprentissage plus détaillée et approfondie, les livres peuvent être une excellente ressource pour maîtriser Make (ex Integromat). Explorez ci-dessous quelques ouvrages qui vous parlent de cette puissante plateforme d’automatisation.

Le guide de l’entrepreneur No-Code – Ludovic Fougère 

Le guide de l’entrepreneur No-Code

Le guide de l’entrepreneur no-code : De l’idée à la réussite, rédigé par Ludovic Fougère vous parle de l’entrepreneuriat sans code. Pour les néophytes, le « no-code » est une méthode révolutionnaire qui permet de créer des applications et des sites web sans nécessiter de compétences en programmation. 

No Code : l’adopter simplement pour gagner rapidement en productivité – Flexio 

No Code _ l’adopter simplement pour gagner rapidement en productivité

Dans ce livre blanc intitulé « No Code : l’adopter simplement pour gagner rapidement en productivité, » Flexio vous dévoile les secrets d’une révolution numérique en marche !

L’écosystème digital évolue à une vitesse fulgurante, et il est temps de s’adapter pour prospérer. Ce guide, signé Flexio, offre une plongée captivante dans le monde du No Code, une technologie qui promet de transformer la façon dont les entreprises conçoivent et déploient leurs logiciels.

Apprendre Make via des formations 

Pour maîtriser Make et exploiter pleinement ses fonctionnalités d’automatisation, vous avez la possibilité de suivre des formations dédiées. Les meilleures formations Make vous guideront à travers les aspects indispensables de l’outil, vous permettant ainsi d’acquérir les compétences nécessaires pour créer des automatisations efficaces et optimiser vos flux de travail. Découvrez ci-dessous quelques ressources de formation qui vous aideront à devenir un expert de Make.

 Formez-vous à Make et repoussez les limites de l’automatisation (Débutant) – Contournement

La formation « Make par Contournement » est une opportunité pour les débutants, les initiés et les confirmés d’apprendre à utiliser Make, un puissant outil d’automatisation. Cette formation se déroule sur une période de quelques jours et est dirigée par des experts du domaine, Lilian Sevoumian et Louis de Vaumas. Elle offre un programme complet, avec des vidéos totalisant 18 heures de contenu, un plan professionnel de 3 mois gratuit, un support personnalisé, un accès à vie au contenu et une communauté pour échanger. Les participants pourront maîtriser Make pour automatiser diverses tâches et processus, réduisant ainsi le temps et l’effort nécessaires.

Formez-vous à Make et repoussez les limites de l’automatisation

 Formation Make – Shubham SHARMA

La formation « Formation Make | Apprenez à automatiser une bonne fois pour toutes » vous permettra d’apprendre à automatiser efficacement les tâches récurrentes en seulement 5 semaines, même si vous partez de zéro. Cette formation se concentre sur l’utilisation de l’outil Make (ex Integromat) pour vous aider à gagner du temps en automatisant jusqu’à 40% de vos tâches répétitives. Elle comprend plus de 60 vidéos de tutoriels pratiques, des exercices, et des études de cas concrets. Vous aurez un accès à vie au contenu vidéo et aux mises à jour de la formation, ainsi qu’à une communauté en ligne spécialisée et des heures de soutien hebdomadaires. Le formateur, Shubham Sharma, partagera ses compétences et son expérience pour vous aider à maîtriser l’automatisation avec Make. 

Formation Make – Shubham SHARMA

Make, autrefois connu sous le nom d’Integromat, est une puissante plateforme d’automatisation No-Code qui simplifie la création de workflows automatisés. Ce logiciel, né dans les années 1970, a résisté à l’épreuve du temps et continue d’être un outil de référence pour les développeurs et les professionnels cherchant à optimiser leurs processus.

Romain Campenon
Romain Campenon
Avec un intérêt prononcé pour le secteur de la formation en ligne, je me consacre à la rédaction d'articles exhaustifs sur une gamme diversifiée de formations. Conscient de l'essor croissant de ce phénomène, il est devenu évident qu'un acteur fiable et informatif est nécessaire pour orienter les individus vers des formations de qualité, à un coût optimal et sans risque de fraude. Chez LearnThings, nous nous engageons à référencer et à sélectionner les formations qui nous paraissent les meilleures dans divers domaines. Notre objectif est de vous fournir des recommandations sur mesure, afin de vous permettre d'accéder à une formation d'excellence qui répond à vos besoins spécifiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres articles sur le sujet