Nous recommandons nos formations de manière indépendante. Des commissions peuvent être perçues via nos liens. Plus d’infos sur notre processus de sélections ici.

Quels métiers recrutent le plus en alternance ?

Sommaire
L’alternance s’affirme aujourd’hui comme un levier incontournable pour l’insertion professionnelle. Cette forme de formation suscite l’intérêt des alternants quant aux perspectives d’embauche pour les diplômés. 

Les secteurs les plus en demande, sont la technologie, de la santé, de l’ingénierie et du commerce. Ces métiers sont plus amis des alternants que d’autres dans le but de répondre à une pénurie de compétences spécifiques et favoriser une meilleure adéquation entre formation et besoins réels des entreprises. 

Cet article explore les métiers qui recrutent le plus en alternance, marquant un tournant dans l’approche de l’éducation et de l’emploi, soulignant l’importance d’une formation qui allie connaissances théoriques et expérience pratique.

  • Le commerce et la distribution : vendeur, manager commercial, chargé de clientèle, responsable de rayon…
  • L’informatique et le numérique : développeur web, chef de projet numérique, data analyst, spécialiste en cybersécurité…
  • La banque et l’assurance : relation client, gestionnaire de patrimoine, gestionnaire d’assurance…
  • Le BTP et l’immobilier : conducteurs de travaux, chefs de chantier, profils négociateur immobiliers, assistant de gestion…

Les secteurs d’activité qui recrutent le plus en alternance

SECTEURS D’ACTIVITÉ QUI RECRUTENT LE PLUS EN ALTERNANCE

L’alternance est une voie de formation de plus en plus plébiscitée par les entreprises, qui y voient un moyen efficace d’ancien et de recruteur de nouveaux talents. Certains secteurs d’activité se distinguent par le nombre important d’offres d’alternance qu’ils proposent chaque année, offrant ainsi de nombreuses opportunités aux étudiants et aux personnes en reconversion professionnelle.

Voici donc les secteurs où l’on constate un fort taux de recrutement en alternance :

Le commerce et la distribution

Le secteur du commerce et de la distribution est l’un des plus grands pourvoyeurs d’offres d’alternance. Les entreprises de ce domaine, qu’il s’agisse de grandes enseignes ou de commerces de proximité, bénéficient particulièrement de cette formule qui leur permet d’anciens collaborateurs directement opérationnels. Les métiers les plus recherchés sont ceux de vendeur, de manager commercial, de responsable de rayon ou encore de chargé de clientèle.

En 2020, 21% des contrats d’alternance ont été signés dans le secteur du commerce et de la distribution.
DARES (Direction de l’Animation de la Recherche, des Études et des Statistiques)

L’informatique et le numérique

L’informatique et le numérique sont également très demandeurs d’alternants. Les entreprises de ce secteur, en constante évolution, recherchent régulièrement de nouveaux profils pour répondre à leurs besoins en compétences technologiques. Les métiers les plus recherchés sont ceux de développeur web, de chef de projet numérique, de data analyst ou encore de spécialiste en cybersécurité. 

L’alternance permet aux étudiants d’acquérir une expérience pratique tout en se formant aux dernières technologies. D’après une enquête de l’OPIIEC (Observatoire Paritaire des Métiers du Numérique, de l’Ingénierie, des Études et du Conseil et de l’Événement), 19% des alternants travaillent dans le domaine de l’informatique et du numérique en 2021.

L’industrie et l’ingénierie

L‘industrie et l’ingénierie offrent de nombreuses opportunités d’alternance, notamment dans les filières techniques et scientifiques. Les entreprises de ce secteur recherchent des profils variés, allant du technicien de maintenance au chargé d’affaires en passant par l’ingénieur de production. 

L’alternance permet aux étudiants de se familiariser avec les procédés industriels et de développer leurs compétences techniques sur le terrain. Selon les données de l’ONISEP (Office National d’Information Sur les Enseignements et les Professions), en 2022, 18% des contrats d’alternance ont été conclus dans l’industrie.

La banque et l’assurance

Le secteur de la banque et de l’assurance est également ami d’alternants, en particulier pour des postes en relation client, en gestion de patrimoine ou en assurance. Les entreprises de ce domaine bénéficient de l’alternance pour anciens de futurs collaborateurs aux spécificités de leurs métiers. 

Les alternants peuvent ainsi acquérir des compétences commerciales, juridiques et techniques tout en découvrant la culture d’entreprise. Une étude de la FBF (Fédération Bancaire Française) révèle qu’en 2021, 15% des alternants ont intégré le secteur de la banque et de l’assurance.

Le BTP et l’immobilier

Le BTP et l’immobilier proposent régulièrement des offres d’alternance, que ce soit pour des métiers de chantier ou des fonctions support. Les entreprises de ce secteur recherchent des profils techniques, comme des conducteurs de travaux ou des chefs de chantier, mais aussi des profils commerciaux et administratifs, comme des négociateurs immobiliers ou des assistants de gestion. 

L’alternance permet aux étudiants de se confronter aux réalités du terrain et de développer leur sens pratique. Selon les chiffres de la FFB (Fédération Française du Bâtiment), en 2020, 12% des contrats d’alternance ont été signés dans le secteur du BTP et de l’immobilier.

Les chiffres clés du recrutement en alternance

Le recrutement en alternance connaît un succès croissant auprès des entreprises et des étudiants. Les statistiques révèlent l’importance de cette voie de formation dans différents secteurs d’activité, ainsi que les taux d’embauche à l’issue de la formation.

Malgré l’impact de la crise sur les entreprises, les masters en alternance ont connu une croissance de 10% l’année dernière par rapport à l’année 2022.
Etude de l’EMLV (École de Management Léonard de Vinci)

Les mesures du gouvernement en faveur des apprentis ont boosté les recrutements, permettant à l’EMLV de tirer son épingle du jeu sur le marché de l’alternance durant cette année marquée par la pandémie de Covid-19.

Les formations en alternance sont plus présentes dans les secteurs des services, du commerce, du bâtiment et de l’industrie, dans les petites PME pour l’apprentissage et dans des entreprises plus grandes pour les contrats de professionnalisation.

Aux côtés des banques et assurances qui ont un rythme soutenu de développement des contrats en alternance, d’autres secteurs comme la restauration, où les traditions de compagnonnage sont fortes, déploient de nouveaux efforts.

Nombre d’offres d’alternance par secteur

Selon une étude de la DARES (Direction de l’Animation de la Recherche, des Études et des Statistiques), le nombre d’offres d’alternance varie considérablement d’un secteur à l’autre.

Le tableau ci-dessous présente les chiffres pour l’année 2021 :

Secteur d’activitéNombre d’offres d’alternance
Commerce et distribution85 000
Informatique et numérique65 000
Industrie et Ingénierie60 000
Banques et assurances45 000
BTP et immobilier40 000

Le CFA Sup 2000 connaît également un engouement croissant auprès des étudiants, qui voient l’alternance comme un moyen de financer leurs études. Cependant, le rythme intensif de l’alternance peut être difficile à supporter, s’échelonnant sur plusieurs mois dans certains secteurs comme la recherche, ou s’organisant sur des demi-journées dans d’autres.

Taux d’embauche à l’issue de la formation

Les taux d’embauche à l’issue de la formation en alternance sont particulièrement élevés.

Une enquête réalisée par l’IFOP (Institut français d’opinion publique) en 2022 révèle que :

  • 75% des alternants trouvent un emploi dans les 6 mois suivant la fin de leur formation
  • 62% des alternants sont embauchés par l’entreprise dans laquelle ils ont effectué leur alternance
  • 85% des employeurs se déclarent satisfaits des compétences acquises par les alternants durant leur formation

Ces chiffres témoignent de l’efficacité de l’alternance comme voie d’insertion professionnelle. En effet, grâce à la formation en alternance, une identité professionnelle très forte se développe rapidement chez les jeunes

Les 15 premiers jours, le jeune se définit comme un élève du centre ; ensuite, il se voit comme un menuisier, un chauffagiste, etc. Les formateurs les considèrent aussi très vite comme des professionnels en formation.

Les avantages de l’alternance pour les employeurs et les alternants dans leur domaine d’activité

AVANTAGES DE L’ALTERNANCE POUR LES EMPLOYEURS ET LES ALTERNANTS

L’alternance est un système de formation qui allie théorie et pratique, permettant aux étudiants et aux personnes en reconversion professionnelle d’acquérir une expérience concrète en entreprise tout en suivant un enseignement académique. Cette formule présente de nombreux avantages, tant pour les employeurs que pour les alternants, ce qui en fait une situation gagnant-gagnant pour les deux parties.

Pour les employeurs

L’alternance offre aux employeurs la possibilité d’anciens de futurs collaborateurs selon leurs besoins spécifiques, tout en bénéficiant de nombreux atouts. Selon une étude de l’INSEE, 74% des employeurs estiment que l’alternance facilite l’intégration des jeunes dans l’entreprise, ce qui témoigne de l’efficacité de ce système de formation.

Pour les employeurs des secteurs d’activité en demande, l’alternance a comme avantages :

  1. La formation de futurs collaborateurs : Les entreprises peuvent former les alternants aux méthodes de travail et à la culture d’entreprise, garantissant ainsi une meilleure adéquation entre les compétences des futurs collaborateurs et les besoins de l’entreprise. 
  2. Le transmission des savoirs et des compétences : L’alternance permet aux employeurs de transmettre les savoirs et les compétences des collaborateurs expérimentés aux alternants, assurant ainsi la pérennité des connaissances au sein de l’entreprise.
  3. Le renforcement des équipes : Les alternants constituant un renfort non négligeable pour les équipes en place, permettant ainsi d’alléger la charge de travail des collaborateurs et d’apporter un regard neuf sur les projets. 

Pour les alternants

L’alternance offre aux étudiants et aux personnes en reconversion professionnelle l’opportunité d’acquérir une expérience concrète, tout en mettant en pratique les connaissances acquises lors de leur formation théorique.

87% des alternants estiment que l’alternance leur a permis de développer des compétences professionnelles, ce qui souligne l’efficacité de cette formule.
IFOP

Selon chaque type de métier, l’alternant bénéficie de divers atouts dont :

  1. L’acquisition d’une expérience professionnelle : Les alternants mettent en pratique les connaissances acquises lors de leur formation théorique, tout en découvrant les réalités du monde professionnel. 
  2. La mise en pratique des connaissances théoriques : L’alternance permet aux étudiants de donner du sens à leurs apprentissages théoriques en les appliquant à des situations concrètes en entreprise. 
  3. La rémunération pendant la formation : Les alternants perçoivent une rémunération pendant leur formation, ce qui leur permet de financer leurs études et d’acquérir une certaine indépendance financière.

L’’alternance est un système de formation mutuellement bénéfique pour les employeurs et les alternants. Les entreprises bénéficient de la formation de futurs collaborateurs compétents et intégrés à leur culture, tout en assurant la transmission des savoirs et le renforcement des équipes. Les alternants, quant à eux, acquièrent une expérience professionnelle valorisante, mettent en pratique leurs connaissances théoriques et perçoivent une rémunération pendant leur formation. Cette formule gagnant-gagnant explique le succès croissant de l’alternance auprès des entreprises et des étudiants.

Les perspectives d’évolution professionnelle après une alternance

PERSPECTIVES D’ÉVOLUTION PROFESSIONNELLE APRÈS UNE ALTERNANCE

L’alternance est bien plus qu’une simple voie d’accès à l’emploi. Elle offre de réelles perspectives d’évolution à long terme. Les métiers accessibles après une alternance sont variés et les possibilités d’évolution hiérarchique sont nombreuses, permettant aux alternants de construire une carrière épanouissante dans leur secteur d’activité.

Les métiers accessibles après une alternance

L’alternance permet d’acquérir des compétences pratiques et une expérience professionnelle reconnue, ouvrant ainsi la voie à de nombreux métiers. Selon une étude de l’ONISEP (Office National d’Information Sur les Enseignements et les Professions), 80% des alternants estiment que leur formation leur a permis d’accéder à un métier en adéquation avec leur projet professionnel. Cette adéquation est rendue possible par la diversité des métiers accessibles après une alternance, dans des secteurs variés tels que :

Le commerce et la distribution :

  • Chef de rayon : responsable de la gestion et de l’animation d’un rayon dans un point de vente
  • Responsable des ventes : en charge du développement commercial et de l’atteinte des objectifs de vente
  • Directeur de magasin : gestionnaire d’un point de vente, de son équipe et de ses résultats

L’informatique et le numérique :

  • Développeur web : concepteur et réalisateur de sites internet et d’applications web
  • Chef de projet numérique : responsable de la gestion et de la coordination de projets numériques
  • Responsable de la sécurité informatique : en charge de la protection des systèmes et des données de l’entreprise

L’industrie et l’ingénierie :

  • Ingénieur de production : responsable de l’optimisation et de la supervision des processus de production
  • Responsable qualité : garant de la qualité des produits et des processus de l’entreprise
  • Chargé d’affaires : commercial et gestionnaire de projets dans le secteur industriel

La banque et l’assurance :

  • Conseiller clientèle : interlocuteur privilégié des clients pour leurs opérations bancaires et leurs placements
  • Gestionnaire de patrimoine : spécialiste de l’optimisation fiscale et de la gestion de patrimoine des clients fortunés
  • Chargé de clientèle entreprises : conseiller et gestionnaire des relations avec les clients professionnels

Le BTP et l’immobilier :

  • Conducteur de travaux : responsable de la gestion technique, financière et humaine d’un chantier
  • Responsable de programmes immobiliers : en charge du montage et du suivi de projets immobiliers
  • Chargé d’études techniques : spécialiste des études de faisabilité et de conception technique dans le BTP

Ces exemples ne sont qu’un aperçu des nombreux métiers accessibles après une alternance. Les compétences acquises au cours de la formation et l’expérience pratique s’accumulent permettent aux alternants de se positionner sur des postes variés et d’envisager une évolution professionnelle à long terme.

Les possibilités d’évolution hiérarchique

Au-delà de l’accès à un métier, l’alternance offre de réelles perspectives d’évolution hiérarchique.

70% des alternants estiment que leur formation leur a permis d’évoluer professionnellement dans les 5 années suivant l’obtention de leur diplôme.
IFOP (Institut français d’opinion publique)

Cette évolution peut se traduire par la prise de responsabilités croissantes au sein de l’entreprise, à travers des postes tels que :

  • Responsable d’équipe : en charge de l’animation, de la coordination et de la gestion d’une équipe de collaborateurs
  • Chef de service : responsable de l’organisation et du bon fonctionnement d’un service ou d’un département
  • Directeur de département : gestionnaire d’un département, de son budget et de ses ressources humaines
  • Directeur général adjoint : bras droit du directeur général, en charge de la mise en œuvre de la stratégie de l’entreprise
  • Directeur général : responsable de la direction et de la gestion globale de l’entreprise

Ces possibilités d’évolution hiérarchique dépendent des compétences acquises, de l’expérience professionnelle et des opportunités offertes par l’entreprise. 

L’alternance, en permettant aux étudiants de développer leur réseau professionnel, de démontrer leur potentiel et de s’imprégner de la culture d’entreprise, facilite l’accès à ces postes à responsabilité. Les entreprises sont souvent aussi enclines à offrir aux alternants des perspectives d’évolution à long terme.

Il est important de noter que l’évolution hiérarchique n’est pas le seul horizon professionnel après une alternance. Les alternants peuvent également envisager une évolution fonctionnelle, en se spécialisant dans un domaine précis, ou une évolution transversale, en changeant de secteur d’activité tout en valorisant les compétences acquises au cours de leur formation. 

Après avoir exploré les métiers qui recrutent le plus en alternance, il est essentiel de comprendre les différents contrats proposés. Ce cursus offre effectivement plusieurs possibilités de contrats, chacune avec ses spécificités et ses avantages. Connaitre en détail les différents types de contrats en alternance vous aide à faire le meilleur choix pour votre avenir professionnel.

Quelques questions que vous pourriez avoir sur les métiers qui recrutent le plus en alternance

Pour aller plus loin

Picture of Romain Campenon
Romain Campenon
Avec un intérêt prononcé pour le secteur de la formation en ligne, je me consacre à la rédaction d'articles exhaustifs sur une gamme diversifiée de formations. Conscient de l'essor croissant de ce phénomène, il est devenu évident qu'un acteur fiable et informatif est nécessaire pour orienter les individus vers des formations de qualité, à un coût optimal et sans risque de fraude. Chez LearnThings, nous nous engageons à référencer et à sélectionner les formations qui nous paraissent les meilleures dans divers domaines. Notre objectif est de vous fournir des recommandations sur mesure, afin de vous permettre d'accéder à une formation d'excellence qui répond à vos besoins spécifiques.
Autres articles sur le sujet

On négocie pour vous !

Forts de notre large réseau et de nos relations privilégiées avec certains acteurs clés du secteur, nous travaillons pour vous obtenir des réductions et des tarifs préférentiels sur toutes les formations que vous nous envoyez.