Nous recommandons nos formations de manière indépendante. Des commissions peuvent être perçues via nos liens. Plus d’infos sur notre processus de sélections ici.

Comment construire un atelier de formation ?

Sommaire
Un atelier de formation est une méthode pédagogique qui permet de transmettre des connaissances et des compétences à un groupe de participants de manière interactive et pratique. 
Pour construire un atelier efficace, les formateurs doivent définir des objectifs clairs, choisir des méthodes adaptées, créer des supports engageants et évaluer les acquis. 

En suivant ces étapes clés, ils pourront concevoir des ateliers pertinents et impactants qui répondent aux besoins des apprenants et favorisent leur montée en compétences.

Ce qu’il faut retenir

  • Pour construire un atelier efficace, les formateurs doivent définir des objectifs clairs, choisir des méthodes adaptées, créer des supports engageants et évaluer les acquis
  • Pour évaluer l’efficacité d’un atelier de formation, recueillez les feedbacks des participants à travers des questionnaires et des échanges. 

Définir les objectifs d’apprentissage 

Fixer des objectifs clairs et mesurables est crucial pour la réussite d’un atelier de formation. 

Ils permettent de guider la conception du programme, de motiver les participants et d’évaluer l’efficacité de l’atelier. 

Caractéristiques d’un objectif bien défini

Un objectif d’apprentissage bien défini doit être :

  • spécifique : décrivez précisément ce que les participants doivent apprendre ou être capables de faire à la fin de l’atelier
  • mesurable : définissez des critères permettant d’évaluer si l’objectif a été atteint
  • atteignable : assurez-vous que l’objectif est réalisable dans le temps imparti et avec les ressources disponibles
  • réaliste : tenez compte du niveau de compétence initial des participants et fixez des objectifs appropriés
  • temporel : précisez le délai dans lequel l’objectif doit être atteint.

Exemples d’objectifs d’apprentissage bien formulés

Voici quelques exemples d’objectifs d’apprentissage respectant ces critères.

  • À la fin de l’atelier, les participants seront capables de créer un plan marketing complet pour leur entreprise, incluant une analyse SWOT, des personas clients et des objectifs SMART. Ils présenteront leur plan devant le groupe et recevront des commentaires constructifs.
  • Au terme de la formation, les apprenants pourront rédiger un article de blog optimisé pour le référencement naturel, en utilisant des mots-clés pertinents et une structure adaptée. Ils publieront leur article sur une plateforme de blogging et suivront les statistiques de performance pendant une semaine.
  • Les participants seront en mesure de configurer et d’utiliser un logiciel de gestion de projet pour planifier et suivre l’avancement de leurs tâches, dans un délai de 2 semaines après l’atelier. Ils créeront un projet test, assigneront des tâches à des membres de l’équipe et généreront des rapports d’avancement.

Comment formuler des objectifs d’apprentissage

Pour formuler des objectifs d’apprentissage efficaces, suivez ces étapes :

  1. identifiez les compétences, connaissances ou attitudes clés que les participants doivent acquérir,
  2. utilisez des verbes d’action spécifiques pour décrire ce que les apprenants seront capables de faire (par exemple, “créer”, “analyser”, “mettre en œuvre”, “évaluer”),
  3. précisez les conditions ou le contexte dans lesquels les compétences seront démontrées,
  4. définissez des critères de performance mesurables pour évaluer la réussite de l’objectif,
  5. vérifiez que l’objectif est réalisable dans le temps et avec les ressources disponibles.

En définissant des objectifs d’apprentissage clairs et précis, vous pourrez concevoir un programme de formation adapté, maintenir l’engagement des participants et évaluer efficacement les progrès réalisés. 

Choisir le format adapté 

CHOISIR LE FORMAT ADAPTE

Le choix du format de votre atelier de formation est crucial pour son succès. 

Il doit être en adéquation avec les besoins et les contraintes de votre public cible, ainsi qu’avec le contenu que vous souhaitez transmettre. 

Critères de choix du format

Pour choisir le format adapté, tenez compte des éléments suivants :

  • public cible : analysez les caractéristiques de votre audience, telles que leur localisation géographique, leur disponibilité, leurs préférences d’apprentissage et leur niveau de familiarité avec les outils numériques. 
  • contenu de la formation : évaluez la complexité du sujet, les activités pratiques nécessaires, les ressources pédagogiques requises et les objectifs d’apprentissage visés. 
  • contraintes logistiques : considérez le budget disponible, les équipements techniques nécessaires, les contraintes de temps des participants et les éventuelles restrictions sanitaires.

Comparaison des formats de formation

FormatAvantagesInconvénients
PrésentielInteraction directe avec le formateur et les participantsFacilite les activités pratiques et les échangesFavorise la cohésion du groupeNécessite un lieu physique et des déplacementsCoûts potentiellement plus élevés (location de salle, restauration, etc.)Moins flexible en termes d’horaires
En ligneAccessibilité depuis n’importe quel lieu avec une connexion internetFlexibilité des horaires et du rythme d’apprentissageCoûts réduits (pas de frais de déplacement ou de location de salle)Interactions moins spontanées entre les participantsNécessite une bonne maîtrise des outils numériquesRisque de distraction et de perte d’engagement
Mixte (Blended Learning)Combine les avantages du présentiel et de l’en lignePermet une plus grande flexibilité et autonomie des apprenantsFavorise l’ancrage des connaissances grâce à la variété des approchesNécessite une coordination logistique plus complexePeut nécessiter des investissements supplémentaires dans les outils numériquesRisque de déséquilibre entre les parties en ligne et en présentiel
Tableau comparatif des formats de formation

En prenant en compte les critères mentionnés et en évaluant les avantages et inconvénients de chaque format, vous serez en mesure de choisir celui qui convient le mieux à votre public cible, au contenu de votre atelier et à vos contraintes logistiques.

Structurer le contenu pédagogique 

Pour créer un atelier de formation efficace, il est essentiel de structurer le contenu de manière logique et progressive. 

Une structure bien pensée favorise l’apprentissage des participants et les aide à atteindre les objectifs de formation.

Séquencer les modules 

Le découpage du contenu en modules cohérents et hiérarchisés facilite la compréhension et l’assimilation des connaissances. 

Suivez ces étapes pour séquencer efficacement vos modules :

  1. identifiez les thèmes principaux et les objectifs d’apprentissage associés,
  2. regroupez les sujets connexes en modules logiques et cohérents,
  3. ordonnez les modules du plus simple au plus complexe, en veillant à ce que chaque module s’appuie sur les connaissances acquises précédemment,
  4. prévoyez des transitions fluides entre les modules pour maintenir l’engagement des apprenants,
  5. intégrez des récapitulatifs et des évaluations à la fin de chaque module pour renforcer l’apprentissage.

En structurant votre contenu en modules bien définis et organisés, vous créez un parcours d’apprentissage clair et accessible pour vos participants.

Alterner théorie et pratique 

L’équilibre entre apports théoriques et mises en application est crucial pour faciliter l’assimilation des connaissances. Voici comment alterner efficacement théorie et pratique.

  • Introduisez chaque concept théorique de manière concise et claire, en utilisant des exemples concrets pour illustrer vos propos.
  • Proposez des exercices pratiques, des études de cas ou des jeux de rôle pour permettre aux participants de mettre en application les notions abordées.
  • Encouragez les échanges et les retours d’expérience entre les participants pour enrichir l’apprentissage.
  • Prévoyez des temps de réflexion et de synthèse pour aider les apprenants à faire le lien entre théorie et pratique.
En 2019, les ateliers de formation qui combinent des exposés théoriques et des exercices pratiques ont un taux de satisfaction des participants de 85%.

Concevoir des supports visuels percutants 

CONCEVOIR DES SUPPORTS VISUELS PERCUTANTS

Les supports visuels jouent un rôle clé dans la réussite d’un atelier en formation

Ils permettent de capter l’attention des participants, de faciliter la compréhension des concepts et de favoriser la mémorisation des informations.

Qualités d’un bon support visuel

Un support visuel efficace doit posséder les qualités suivantes :

  • lisibilité : utilisez une taille de police suffisante, des couleurs contrastées et une mise en page aérée pour une lecture aisée.
  • simplicité : évitez de surcharger vos diapositives avec trop d’informations. Allez à l’essentiel et privilégiez les visuels aux longs paragraphes.
  • cohérence graphique : assurez-vous que tous vos supports visuels (couleurs, polices, pictogrammes) sont harmonisés pour renforcer votre identité visuelle.
  • pertinence : choisissez des images et des graphiques en lien direct avec votre message pour illustrer vos propos.
  • mémorabilité : utilisez des visuels marquants et des mots-clés percutants pour favoriser la rétention des informations clés.

Une analyse de 200 ateliers de formation par le cabinet de conseil Deloitte en 2020 a révélé que ceux qui proposent des supports pédagogiques interactifs (vidéos, jeux de rôle, etc.) ont un taux de mise en pratique des acquis par les participants de 78%, contre 45% pour les ateliers avec des supports classiques. (Source : Deloitte)

Types de supports visuels

Il existe différents types de supports visuels adaptés aux ateliers de formation.

  • Présentations : les diapositives PowerPoint ou Keynote restent incontournables pour structurer votre discours et afficher les points essentiels.
  • Infographies : ces représentations graphiques permettent de visualiser des données complexes ou des processus de manière claire et synthétique.
  • Vidéos : de courtes séquences vidéo peuvent servir à introduire un sujet, illustrer un cas concret ou apporter un témoignage.
  • Supports papier : les documents imprimés (livrets, fiches récapitulatives, exercices) offrent un support complémentaire pour approfondir certains aspects
  • Objets et accessoires : l’utilisation d’objets concrets, de maquettes ou d’accessoires peut renforcer l’impact de votre message et faciliter la compréhension de concepts abstraits.

Conseils de conception

Pour concevoir des supports visuels percutants, suivez ces recommandations :

  1. structurez votre présentation en parties distinctes, avec un fil conducteur clair et logique
  2. limitez le nombre d’informations par diapositive (une idée clé par slide) pour maintenir l’attention de votre auditoire
  3. privilégiez les visuels (images, graphiques, schémas) aux longs paragraphes pour faciliter la compréhension et la mémorisation
  4. soignez l’esthétique de vos supports (couleurs, polices, mise en page) pour créer une expérience visuelle agréable
  5. utilisez des animations et des transitions avec parcimonie, uniquement lorsqu’elles servent votre propos
  6. pensez à votre support comme un complément à votre discours, et non comme un script à lire mot pour mot
  7. prévoyez des supports adaptés au format de votre atelier (présentiel, en ligne, mixte) et au matériel dont vous disposerez.

Prévoir des activités interactives 

Pour dynamiser votre atelier de formation et ancrer les apprentissages, il est essentiel de prévoir des activités participatives. En impliquant activement les apprenants, vous favorisez leur engagement, leur motivation et leur mémorisation des concepts clés.

Différents types d’activités interactives

Voici une liste d’activités interactives à considérer :

  • quiz et questionnaires : proposez des quiz pour évaluer les connaissances et susciter la réflexion.
  • jeux de rôle et simulations : mettez en place des jeux de rôle pour mettre en pratique les compétences acquises.
  • études de cas et résolution de problèmes : présentez des études de cas réels pour analyser des situations concrètes.
  • travaux de groupe et ateliers pratiques : organisez des travaux de groupe pour encourager la collaboration et le partage d’idées.
  • débats et discussions guidées : animez des débats sur des sujets clés pour favoriser l’expression des opinions.
  • activités de réflexion et d’introspection : prévoyez des moments de réflexion individuelle pour permettre l’auto-analyse.

Conseils pour une intégration réussie

Voici quelques conseils pour intégrer efficacement les activités interactives.

  1. Définissez clairement les objectifs pédagogiques de chaque activité.
  2. Adaptez les activités au profil et au niveau des participants.
  3. Donnez des consignes claires et précises pour chaque activité.
  4. Prévoyez suffisamment de temps pour la réalisation et le débriefing.
  5. Créez un environnement propice à la participation et au respect mutuel.
  6. Tirez parti des outils numériques pour faciliter l’interaction et la collaboration.
  7. Prévoyez des temps de synthèse pour mettre en évidence les points clés.
  8. Soyez flexible et adaptez-vous aux besoins et réactions des participants.
  9. Sollicitez les feedbacks des participants pour identifier les axes d’amélioration.

En intégrant judicieusement des activités interactives, vous créerez une expérience d’apprentissage stimulante et mémorable pour vos participants.

Gérer le temps et le rythme 

GERER LE TEMPS ET LE RYTHME

La gestion efficace du temps et du rythme est cruciale pour maintenir l’engagement des participants. Une bonne gestion du temps permet de couvrir l’ensemble du programme prévu, tout en laissant suffisamment d’espace pour les interactions et les questions.

Définir la durée des séquences 

Une répartition équilibrée des différents temps de l’atelier est essentielle. 

Il faut trouver le juste équilibre entre les apports théoriques, les mises en pratique, les échanges et les pauses. 

Voici un exemple de répartition des durées pour une session de formation d’une journée (7 heures) :

SéquenceDurée
Accueil et introduction30 min
Module 1 : Théorie1h
Module 1 : Pratique1h
Pause15 min
Module 2 : Théorie45 min
Module 2 : Pratique1h15
Déjeuner1h
Module 3 : Théorie30 min
Module 3 : Pratique1h
Pause15 min
Synthèse et plan d’action30 min
Tableau d’exemple de répartition des durées pour une session de formation d’une journée (7 heures)

Vous pouvez adapter cette répartition en fonction de la durée totale de votre atelier, du nombre de modules à couvrir et des besoins spécifiques de votre public. 

Selon une étude menée par l’Université de Stanford en 2017 sur l’efficacité des ateliers, un atelier de 2 jours permet en moyenne une rétention des connaissances de 75% chez les participants, contre 50% pour un atelier d’1 jour.

Maintenir le cap 

Pour respecter le programme tout en s’adaptant à la dynamique du groupe, l’animateur doit faire preuve de plusieurs qualités clés : 

  • flexibilité : soyez prêt à ajuster le déroulé si nécessaire, sans perdre de vue les objectifs.
  • assertivité : sachez recadrer les échanges si ils s’éloignent trop du sujet principal.
  • gestion des imprévus : anticipez les éventuels retards ou débordements et prévoyez des activités de secours.

Conseils supplémentaires

  • Affichez le programme et les horaires pour que chacun puisse s’y référer.
  • Utilisez un chronomètre ou un timer pour vous aider à respecter les temps impartis.
  • Prévoyez des pauses régulières pour maintenir la concentration et l’énergie du groupe.
  • Soyez attentif aux signes de fatigue ou de décrochage et adaptez le rythme en conséquence.
  • N’hésitez pas à écourter une activité si elle ne suscite pas l’adhésion du groupe.
  • Gardez toujours une marge de manœuvre pour les imprévus et les questions supplémentaires.

En gérant habilement le temps et le rythme, vous créerez les conditions optimales pour un atelier de formation réussi et engageant.

Évaluer la satisfaction et les acquis 

L’évaluation est une étape clé pour mesurer l’efficacité de votre atelier de formation. Elle vous permet de vérifier si les objectifs ont été atteints et d’identifier les points d’amélioration.

Outils d’évaluation

Voici différents outils d’évaluation à mettre en place :

  • questionnaire de satisfaction : distribuez un formulaire pour recueillir les feedbacks des participants sur l’organisation, le contenu, l’animation et leur expérience globale.
  • quiz de connaissances : proposez un quiz en fin de session pour évaluer l’acquisition des notions clés et la progression des apprenants.
  • mise en situation : observez les participants pendant les activités pratiques pour évaluer leur capacité à appliquer les compétences acquises.
  • entretiens individuels : menez des entretiens avec quelques participants pour obtenir des retours qualitatifs approfondis.

Critères d’évaluation

Plusieurs critères sont à prendre en compte dans votre évaluation :

  • satisfaction : mesurez la satisfaction globale des participants par rapport à leurs attentes initiales et à la qualité perçue de l’atelier.
  • montée en compétences : évaluez l’acquisition des connaissances et des compétences visées, en comparant le niveau initial et final des apprenants.
  • applicabilité : vérifiez si les participants se sentent capables d’appliquer les acquis dans leur contexte professionnel et s’ils ont identifié des opportunités de mise en pratique.

Exploitation des résultats

Une fois les évaluations réalisées, il est essentiel d’analyser les résultats pour en tirer des enseignements. Pour cela : 

  1. identifiez les points forts et les aspects les plus appréciés pour les renforcer dans les prochaines sessions.
  2. repérez les axes d’amélioration et réfléchissez aux ajustements nécessaires (contenu, format, rythme, supports, etc.).
  3. communiquez les résultats et les plans d’action aux parties prenantes concernées (participants, commanditaires, intervenants).
  4. définissez des indicateurs de suivi pour mesurer l’impact de l’atelier à moyen et long terme (changements de pratiques, amélioration des performances, etc.).

En mettant en place une démarche d’évaluation structurée, vous démontrerez la valeur ajoutée de votre atelier et vous vous améliorerez en continu pour proposer des formations toujours plus efficaces.

Quelques questions que vous pourriez avoir sur : “Comment construire un atelier de formation ?”

Picture of Rose Eddie
Rose Eddie
Depuis longtemps immergée dans l'univers de la création de contenus, je me spécialise désormais dans la formation. Avec une passion ardente pour les mots et une connaissance approfondie du domaine, je rédige aujourd'hui des articles qui mettent en lumière le rôle crucial de la technologie dans l'apprentissage, la recherche et le choix de formations adaptées à chacun.
Autres articles sur le sujet