Apprendre > Marketing > Copywriting > Comment faire du copywriting ?

Comment faire du copywriting ?

Nous recommandons nos formations de manière indépendante. Des commissions peuvent être perçues via nos liens. Plus d’infos sur notre processus de sélections ici.

📝 La sélection détaillée

L’art de vendre un produit ou un service grâce à la création de contenus de qualité, le copywriting, est prisé de nombreux influenceurs et marketeurs pour interagir avec leur audience. À l’instar de la rédaction web, le copywriting est aussi un excellent métier du web que vous pouvez embrasser pour couvrir vos fins de mois. Découvrez tout de suite comment faire et apprendre le copywriting.

Les principes du copywriting

principes du copywriting

Le copywriter est un rédacteur publicitaire capable de construire une stratégie rédactionnelle qui permet de séduire de nouveaux prospects et de fidéliser les clients. Le métier exige donc une bonne maîtrise de la rédaction de contenus digitaux. Contrairement aux autres métiers de rédaction de contenus digitaux, le copywriting est uniquement centré sur le contenu marketing. L’objectif du copywriting n’est pas d’informer l’audience, mais plutôt de vendre. C’est la raison pour laquelle les missions du copywriter se résumeront essentiellement en :

  • Fiches produits ;
  • Publicité marketing réseau ;
  • Emailling ;
  • Infographie… 

Le copywriting requiert des qualités rédactionnelles comme une bonne maîtrise linguistique, un esprit créatif et imaginatif et la facilité à convaincre. Le créateur de contenu digital doit susciter le lecteur à une action. Il peut s’agir d’une incitation à acheter un produit, à cliquer sur un lien ou à lire et répondre à une publication.

Maîtriser le langage copywriting : la clé de la performance

Maîtriser le langage copywriting

De la création de contenus de blog au copywriting en passant par la rédaction SEO, chacun des métiers du web a son propre langage. Pour faire du copywriting, il est indispensable d’adopter le langage approprié. En copywriting, vos contenus doivent non seulement être vivants et attractifs, mais aussi impliquer le lecteur. Cela passe par l’emploi du « vous » ou du « tu ». Un bon copywriting rime avec un langage clair, précis et concis. Aller à l’essentiel en peu de mots, c’est le propre d’un copywriter expérimenté. Élaborer des contenus avec les techniques du storytelling peut agrandir votre audience.

Par ailleurs, il est important de soigner le fond et la forme des contenus à diffuser. Une chose est de miser sur des textes pertinents, courts et requis, mais une autre est de bien structurer le contenu et bien l’aérer. Les listes à puces peuvent vous y aider. N’hésitez pas à intégrer des images dans vos contenus et à utiliser le gras pour mettre en avant vos principales informations. Attention aux fautes de grammaire et d’orthographe. Adoptez la stratégie d’inbound marketing pour améliorer le positionnement ou le référencement naturel de vos publications dans les moteurs de recherche. Travaillez vos balises méta et veillez à la pertinence des contenus.

Faire un bon ciblage : une nécessité en copywriting

Faire un bon ciblage

Il est impossible de proposer un contenu web à forte valeur sans une parfaite connaissance du public cible au préalable. La rédaction de fiches-personas des prospects est une nécessité en copywriting. Le ciblage de prospects se fait suivant des critères bien définis. Il s’agit entre autres de :

  • Les centres d’intérêt des prospects ;
  • Le genre et la tranche d’âge ;
  • Le mode de vie des prospects ;
  • La situation géographique… 

Chercher à connaître ces détails sur vos lecteurs vous aidera à mieux orienter vos contenus et à améliorer votre retour sur investissement. Par ailleurs, vous devez montrer à vos prospects l’intérêt que vous leur portez. Trouvez toujours un créneau pour interagir avec eux sur ce qui les intéresse ou les préoccupe. C’est un excellent moyen de les accrocher et donc de réussir vos calls to actions. En outre, vous devez définir clairement dans votre tête l’image de votre client potentiel. C’est le meilleur moyen d’améliorer votre taux de conversion. 

Adopter les différentes méthodes de copywriting

Adopter les différentes méthodes de copywriting

Bien que le copywriting ait encore la peau jeune, de nombreuses méthodes sont quand même déjà élaborées pour mieux l’exercer. La plupart de ces méthodes ont fait leurs preuves et donc vous seront d’une grande aide.

La méthode P.A.S 

Il s’agit d’une méthode copywriting à trois leviers : problème, amplification et solution. Elle veut que le copywriter identifie le problème de l’internaute et l’amplifie. C’est-à-dire mettre en avant les conséquences du problème de l’internaute pour ensuite montrer la nécessité de trouver rapidement une solution. Il faut bien entendu proposer votre solution à la fin.

La méthode P.A.S.T.O.R.

Cette stratégie marketing est comme la version améliorée de la précédente. Elle prend en compte les piliers PAS et y ajoute le T.O.R (transformation/témoignage, offre et réponse). Donc, en plus de rechercher et amplifier le problème de l’audience pour enfin proposer la solution, la méthode P.A.S.T.O.R présente des preuves de son efficacité. Il est question des témoignages des autres. À ce stade, la méthode demande de présenter à nouveau de façon explicite son offre en pointant du doigt les avantages. Il ne reste que la réponse de l’internaute. Vous devez la susciter par un appel à l’action.

La méthode A.I.D.A 

Il s’agit ici des initiaux de  Attention, Intérêt, Désir et Action. La méthode implique 4 actions à mener. Primo, vous devez attirer l’attention de l’internaute avec des phrases d’accroche, des titres accrocheurs et surtout un visuel irrésistible. Ensuite vient le moment de susciter l’intérêt de vos prospects pour l’offre. Cela se fait par la présentation intelligente des caractéristiques de l’offre. Il faut maintenant montrer au prospect que l’offre est la solution à son problème afin de lui donner le désir d’acheter. Prouvez que votre offre est la meilleure solution. Finissez maintenant par inciter le prospect à passer à l’action, acheter le produit ou le service, s’abonner ou s’inscrire à la newsletter. L’emploi du storytelling peut vous aider dans ce cas.

Attiser la curiosité des internautes

Attiser la curiosité des internautes

Attiser la curiosité de vos prospects est un excellent moyen de leur faire consommer vos produits et services sans bien entendu en abuser. Si vous réussissez cette étape, vos clients se procureront de vos produits même s’ils ne leur présentent aucune utilité sur-le-champ. L’un des secrets est de réussir à rendre le produit à la fois mystérieux et accessible. Donnez les informations sur le produit de façon distillée. Toutefois, attention à vous rassurer de la notoriété de votre marque. Si vous n’avez pas déjà une certaine visibilité, vos prospects montreront une certaine réticence à investir dans une solution qui leur est inconnue.

Vendre une solution plutôt qu’un produit

Vendre une solution plutôt qu’un produit

Pour le copywriter, un problème est égal à une solution. Si vos contenus ne mettent à nu que combien vos produits sont de grande qualité, vous ne réussirez pas à élargir votre cercle clientèle. Vous mettrez certes en avant vos produits, mais ils doivent répondre à un problème spécifique. Pour vendre votre produit, prouvez au client qu’il est la solution à son problème. Détaillez efficacement les bénéfices du produit. Attention ! Présentez toujours la solution avant le call to action.

Par ailleurs, le teasing peut être un moyen efficace d’attirer l’attention des prospects sur la solution du produit et non le produit même. C’est une technique marketing très employée en copywriting qui consiste à garder le suspense tout au long de l’article. Trouvez les mots-clés justes pour jouer sur l’émotion de l’internaute et éveiller ses sens. Ne donnez pas la solution d’emblée au début, mais faites peser le suspense pour attiser la curiosité du lecteur.

Quels statistiques sur le copywriting

  1. Selon une étude menée par Copyblogger, les titres d’articles qui contiennent des chiffres ont tendance à être plus cliquables que les titres qui ne contiennent pas de chiffres source.
Type de titreTaux de clics
Titre avec chiffres36 %
Titre sans chiffres24 %
  1. Selon une étude menée par Nielsen Norman Group, les utilisateurs ne lisent en moyenne que 20 % du contenu d’une page web source.
Pourcentage de contenu luPourcentage d’utilisateurs
0-20 %79 %
20-50 %16 %
50-80 %4 %
80-100 %1 %

SUR LES RÉSEAUX

SUR YOUTUBE

Picture of Romain Campenon
Romain Campenon
Avec un intérêt prononcé pour le secteur de la formation en ligne, je me consacre à la rédaction d'articles exhaustifs sur une gamme diversifiée de formations. Conscient de l'essor croissant de ce phénomène, il est devenu évident qu'un acteur fiable et informatif est nécessaire pour orienter les individus vers des formations de qualité, à un coût optimal et sans risque de fraude. Chez LearnThings, nous nous engageons à référencer et à sélectionner les formations qui nous paraissent les meilleures dans divers domaines. Notre objectif est de vous fournir des recommandations sur mesure, afin de vous permettre d'accéder à une formation d'excellence qui répond à vos besoins spécifiques.
Autres articles sur le sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Formation à découvrir
Intéressé par une formation mais le prix vous freine ?

1️⃣ Vous remplissez ce formulaire
2️⃣ On négocie
3️⃣ On vous envoie la réduction sous 48h.

Sommaire
🚨 À ne pas manquer !

Nous trouvons tous les financements possible pour vous (ou vos équipes)