Nous recommandons nos formations de manière indépendante. Des commissions peuvent être perçues via nos liens. Plus d’infos sur notre processus de sélections ici.

Apprendre > Informatique > DevOps > Pipeline (CI/CD) > OpenShift > Qu’est-ce que Red Hat OpenShift Container Platform ?

Qu’est-ce que Red Hat OpenShift Container Platform ?

Red Hat OpenShift Container Platform illustartion
Intéressé par une formation mais le prix vous freine ?

1️⃣ Vous remplissez ce formulaire
2️⃣ On négocie
3️⃣ On vous envoie la réduction sous 48h.

Red Hat OpenShift Container Platform (OCP) est une plateforme de conteneurs d’entreprise basée sur Kubernetes, qui offre des solutions automatisées pour le développement, la livraison et l’évolutivité des applications. Cette technologie est conçue pour gérer les déploiements et les services en utilisant des méthodes centrées sur les développeurs tels que la source vers l’image (S2I) et le déploiement continu. OCP fournit un environnement intégré pour exécuter et gérer les applications dans des conteneurs, simplifiant ainsi le processus de développement.

Quels sont les avantages pour les entreprises d’utiliser Red Hat OpenShift Container Platform ?

ocp container mode

L’utilisation d’OCP offre plusieurs avantages significatifs. Tout d’abord, il favorise une approche agile dans le développement logiciel grâce à son architecture robuste basée sur Kubernetes. Cela permet aux équipes de développer rapidement de nouvelles fonctionnalités tout en maintenant la stabilité du système global. De plus, OCP facilite l’intégration continue/déploiement continu (CI/CD) (allez voir d’ailleures les formations au CI/CD disponible), ce qui accélère davantage le cycle de vie du développement logiciel.

En comparaison avec d’autres plateformes de conteneurs, OCP se distingue par sa capacité à fournir un environnement complet pour exécuter et faire évoluer vos applications avec facilité et efficacité. Selon une étude menée par IDC en 2019, l’utilisation d’OCP a permis aux organisations de réduire leurs coûts opérationnels jusqu’à 38% tout en augmentant leur productivité jusqu’à 35%.

En fait, Red Hat OpenShift Container Platform est une solution puissante pour les entreprises qui cherchent à optimiser leur processus de développement logiciel. Il offre non seulement des fonctionnalités robustes et flexibles, mais aussi un retour sur investissement significatif en termes de réduction des coûts opérationnels et d’augmentation de la productivité.

Quels sont les fonctionnalités et quelle est l’architecture d’OCP ?

openshift container securite cloud

Red Hat OpenShift Container Platform (OCP) offre une gamme de fonctionnalités clés qui le distinguent des autres solutions de conteneurs. L’une des principales est l’orchestration de conteneurs, permettant aux développeurs de gérer facilement plusieurs conteneurs et services sur plusieurs hôtes. De plus, OCP excelle en matière de réseautage, offrant une configuration réseau flexible et sécurisée pour les applications en conteneur. Le stockage est également un aspect notable d’OCP, avec une prise en charge intégrée pour le stockage persistant dans les environnements cloud et sur site. En termes de sécurité, OCP fournit des outils robustes pour la gestion des identités et l’accès, ainsi que la conformité aux normes industrielles.

L’architecture d’OCP, quant à elle, se compose principalement du maître, qui contrôle l’ensemble du cluster Kubernetes; les nœuds, qui sont les machines physiques ou virtuelles où s’exécutent les applications; et l’opérateur OpenShift, qui automatise la gestion du cycle de vie des applications déployées dans le cluster. Le maître (master) orchestre toutes les activités dans le cluster telles que la planification des pods (le plus petit objet déployable dans un cluster Kubernetes) à exécuter sur certains nœuds, la maintenance du réseau interne au cluster et l’équilibrage de charge entre différents nœuds pour optimiser leur utilisation.

Comment fonctionne le déploiement et la configuration de Red Hat OpenShift Container Platform ?

openshift jenkins java python

Red Hat OpenShift Container Platform (OCP) offre une grande flexibilité en termes d’options de déploiement. Il peut être déployé sur site, où les ressources informatiques sont hébergées au sein de l’organisation, ce qui offre un contrôle total sur l’infrastructure et les données. OCP peut également être déployé dans le cloud, où il utilise des ressources informatiques fournies par des services cloud tiers comme Amazon Web Services (AWS), Google Cloud Platform (GCP) ou Microsoft Azure. En outre, OCP supporte le déploiement en mode hybride, combinant à la fois les environnements sur site et dans le cloud pour offrir plus de flexibilité et d’efficacité.

En ce qui concerne la configuration d’OCP, elle comprend la création de projets qui servent à regrouper et isoler les ressources dans le cluster. Chaque utilisateur peut avoir plusieurs projets, chacun avec son propre ensemble de rôles et permissions. La création d’utilisateurs est également une partie importante du processus de configuration – ceux-ci peuvent être créés directement dans OCP ou importés depuis un système externe via LDAP ou OAuth. En dernier lieu, la définition des rôles est cruciale pour contrôler l’accès aux ressources du cluster – chaque rôle définit un ensemble spécifique d’autorisations que vous pouvez attribuer à différents utilisateurs ou groupes.

Comment se passe la gestion des applications sur OCP ?

Le déploiement d’applications sur Red Hat OpenShift Container Platform (OCP) est un processus simplifié grâce à la prise en charge des images de conteneurs et des builds. Les images de conteneurs sont utilisées pour empaqueter et distribuer les applications, tandis que les builds permettent de créer ces images à partir du code source. OCP offre également la fonctionnalité Source-to-Image (S2I) qui automatise le processus de construction d’images à partir du code source, rendant ainsi le déploiement d’applications encore plus facile.

La gestion du cycle de vie des applications sur OCP comprend les mises à jour, les rollbacks et la surveillance. Les mises à jour peuvent être effectuées en déployant une nouvelle version d’une image de conteneur ou en modifiant directement la configuration d’un déploiement existant. En cas d’échec ou si une mise à jour n’est pas satisfaisante, OCP offre également la possibilité d’effectuer des «rollbacks» pour revenir rapidement à une version précédente du déploiement. En somme, pour aider au suivi et au diagnostic des problèmes potentiels, OCP fournit des outils robustes pour surveiller l’état et les performances des applications déployées dans le cluster.

Quels sont les intégration et extension disponible sur OpenShift Container Platform ?

Red Hat OpenShift Container Platform (OCP) offre une intégration transparente avec de nombreux autres outils et technologies pour améliorer et accélérer le processus de développement d’applications. Par exemple, OCP peut être facilement intégré à des outils d’Intégration Continue / Déploiement Continu (CI/CD) comme Jenkins, permettant ainsi aux développeurs de construire, tester et déployer automatiquement leurs applications à chaque changement de code. De plus, OCP supporte les pipelines, qui sont des chaînes automatisées d’étapes dans le processus de déploiement logiciel. Enfin et surtout, l’intégration avec divers outils de surveillance tels que Prometheus ou Grafana permet un suivi en temps réel du comportement des applications.

L’extension d’OCP est réalisée grâce aux opérateurs, qui ajoutent des fonctionnalités supplémentaires à la plateforme. Les opérateurs sont essentiellement des extensions logicielles qui utilisent l’API Kubernetes pour créer, configurer et gérer les instances d’applications complexes sur behalf of a Kubernetes user. Ils agissent comme une extension personnalisée du contrôleur Kubernetes pour gérer un service spécifique.

En gros, l’intégration facile avec divers outils et la possibilité d’étendre ses fonctionnalités font d’OCP un choix idéal pour les organisations cherchant à optimiser leur pipeline de développement logiciel tout en conservant une grande flexibilité dans la gestion de leurs applications.

Quels sont les meilleures pratiques et comment gérer la sécurité sur OCP ?

La gestion efficace d’OpenShift Container Platform (OCP) implique plusieurs “meilleures”best practices”. L’une des plus importantes est la mise en œuvre de la haute disponibilité, qui garantit que les applications restent opérationnelles même en cas de défaillance d’un ou plusieurs composants. Cela peut être réalisé grâce à l’architecture distribuée d’OCP et à ses fonctionnalités intégrées de basculement et de récupération. Une autre pratique recommandée est la mise à l’échelle, qui permet d’ajuster dynamiquement les ressources attribuées aux applications en fonction des besoins réels, optimisant ainsi l’utilisation des ressources du cluster.

La sécurité quant à elle est un aspect crucial dans la gestion d’OCP. Pour contrôler qui peut accéder à quoi, OCP utilise un système robuste de contrôles d’accès basés sur les rôles (RBAC). Les utilisateurs peuvent être assignés à différents rôles, chacun avec son propre ensemble spécifique de permissions pour accéder aux ressources du cluster. De plus, OCP offre une gamme complète de politiques de sécurité, y compris le contrôle des images conteneurisées pouvant être déployées et l’isolement réseau entre différentes parties du cluster.

Finalement, il est toujours recommandé de suivre les meilleures pratiques générales en matière de sécurité lorsqu’on travaille avec OCP ou toute autre plateforme similaire. Cela comprend le principe du moindre privilège – c’est-à-dire donner aux utilisateurs uniquement les permissions dont ils ont besoin pour accomplir leurs tâches – ainsi que l’utilisation régulière d’outils automatisés pour scanner et détecter les vulnérabilités potentielles.

Quelques annexes

Glossaire des termes clés

  • Kubernetes : Plateforme open-source d’orchestration de conteneurs qui automatise le déploiement, la mise à l’échelle et la gestion des applications conteneurisées, facilitant ainsi leur déploiement et opération dans des environnements de production.
  • Conteneur : Technologie de virtualisation légère qui encapsule une application et ses dépendances dans un conteneur isolé du système hôte, garantissant que l’application fonctionne de manière uniforme et cohérente dans n’importe quel environnement.
  • Orchestration : Processus automatisé de gestion, de coordination et d’organisation de systèmes informatiques, d’applications et de services, souvent utilisé dans le contexte des conteneurs pour décrire la gestion automatisée de conteneurs à grande échelle.
  • CI/CD : Ensemble de pratiques de développement logiciel (Intégration Continue/ Déploiement Continu) qui utilisent l’automatisation pour intégrer, tester, livrer et déployer du code de manière plus fréquente et plus fiable, réduisant ainsi le temps de mise sur le marché et améliorant la qualité du logiciel.
  • RBAC (Role-Based Access Control) : Méthode de régulation de l’accès aux ressources informatiques basée sur les rôles individuels au sein d’une entreprise. Dans le contexte des systèmes et réseaux, elle permet une gestion fine des droits d’accès des utilisateurs en fonction de leurs rôles spécifiques, améliorant la sécurité et la conformité.

Ressources supplémentaires

Picture of Romain Campenon
Romain Campenon
Avec un intérêt prononcé pour le secteur de la formation en ligne, je me consacre à la rédaction d'articles exhaustifs sur une gamme diversifiée de formations. Conscient de l'essor croissant de ce phénomène, il est devenu évident qu'un acteur fiable et informatif est nécessaire pour orienter les individus vers des formations de qualité, à un coût optimal et sans risque de fraude. Chez LearnThings, nous nous engageons à référencer et à sélectionner les formations qui nous paraissent les meilleures dans divers domaines. Notre objectif est de vous fournir des recommandations sur mesure, afin de vous permettre d'accéder à une formation d'excellence qui répond à vos besoins spécifiques.
Autres articles sur le sujet

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Spécialisée dans la curatelle de programmes de formations provenant d’institutions de renom, notre plateforme fournit des analyses comparatives exhaustives et des recommandations sur mesure afin de satisfaire les exigences spécifiques de chaque apprenant.

En partenariat avec
Nos critères de sélection
Formation à découvrir
Sommaire

On négocie pour vous !

Forts de notre large réseau et de nos relations privilégiées avec certains acteurs clés du secteur, nous travaillons pour vous obtenir des réductions et des tarifs préférentiels sur toutes les formations que vous nous envoyez.