Nous recommandons nos formations de manière indépendante. Des commissions peuvent être perçues via nos liens. Plus d’infos sur notre processus de sélections ici.

Quel salaire pour une formation en alternance ?

Sommaire
La rémunération des formations en alternance est un sujet crucial pour les étudiants et professionnels envisageant cette voie, alliant théorie académique et expérience professionnelle concrète. 

La rétribution varie selon l’âge, le niveau d’études et le secteur d’activité, conformément à la réglementation française qui encadre ces contrats. Cette première approche salariale, bien que souvent inférieure aux salaires de positions équivalentes en plein temps, représente une opportunité pour les apprenants de s’immerger dans le monde professionnel tout en poursuivant leur formation. 

Dans cet article, nous allons voir quel est le salaire moyen d’un alternant, les facteurs qui influent ce salaire et quelques exemples concrets de salaire d’un alternant.

  • Le salaire moyen d’un alternant tous niveaux confondus est de 1100€ par mois donc l’équivalent de 43% du SMIC.
  • Le salaire minimum, pour les 16 à 17 ans est de 27% du SMIC et plus les alternants de plus de 26 ans, c’est 100% du SMIC.

Le salaire moyen d’un alternant

SALAIRE MOYEN DUN ALTERNANT

Le salaire d’un alternant en France est un sujet qui suscite de nombreuses interrogations chez les jeunes souhaitant se lancer dans cette voie. En effet, la rémunération peut varier de manière significative en fonction de plusieurs critères, tels que l’âge de l’alternant, son niveau d’études, son domaine d’activité, la région dans laquelle il travaille et la taille de l’entreprise qui l’accueille.

Selon une étude approfondie menée par l’INSEE en 2021, le salaire moyen d’un alternant, tous niveaux confondus, s’élève à environ 1 100 € brut par mois . Ce chiffre, bien que représentatif, cache une réalité plus nuancée : les salaires réels peuvent s’échelonner de 43% à 100% du SMIC (Salaire Minimum Interprofessionnel de Croissance), en fonction des critères comme l’âge,la région, le domaine d’activité et le niveau d’étude de l’alternant..

Le législateur a fixé des salaires minimums légaux pour les alternants, afin de garantir une rémunération décente à chaque étudiant, quel que soit son profil. Ces minima, inscrits dans le Code du travail, varient en fonction de l’âge de l’alternant et de son année de formation :

  • Pour les alternants âgés de 16 à 17 ans, le salaire minimum est fixé à 27% du SMIC.
  • Pour les 18-20 ans, il est de 43% du SMIC en 1ʳᵉ année, 51% en 2ᵉ année et 67% en 3ᵉ année.
  • Pour les 21-25 ans, le salaire minimum est de 53% du SMIC en 1ʳᵉ année, 61% en 2ᵉ année et 78% en 3ᵉ année.
  • Enfin, pour les alternants de 26 ans et plus, le salaire minimum est aligné sur le SMIC, soit 100% de celui-ci.

Cependant, il est intéressant de noter que, selon les données du ministère du Travail, le salaire moyen réel constate est souvent supérieur à ces minimums légaux. En effet, de nombreuses entreprises, soucieuses d’attirer les meilleurs talents et de valoriser l’engagement de leurs alternants, choisissent de les rémunérer au-delà des seuils fixés par la loi. Ainsi, la moyenne des salaires réels s’établit à 1 200 € brut par mois , témoignant de la volonté des employeurs de reconnaître la valeur ajoutée des alternants au sein de leur structure.

Comparaison avec un stage et un premier emploi

Pour mieux appréhender la situation des alternants, il peut être éclairant de comparer leur rémunération avec celle d’autres statuts, comme les stagiaires ou les jeunes diplômés en premier emploi.

Une étude réalisée par l’Association pour l’emploi des cadres (APEC) en 2022 révèle les salaires mensuels bruts moyens pour chaque statut :

StatutSalaire mensuel brut moyen
Stagiaire600 €
Alternant1 100 €
Jeune diplômé1 800 €
Salaires mensuels bruts moyens pour chaque statut

Ces données mettent en lumière plusieurs enseignements. Tout d’abord, on constate que l’alternant gagne en moyenne 500 € de plus qu’un stagiaire. Cette différence s’explique par le fait que l’alternance implique une immersion plus importante en entreprise, ainsi qu’une participation active à son activité. L’alternant est ainsi considéré comme un salarié, avec les responsabilités et les avantages véritables qui en découlent.

En revanche, on constate qu’un jeune diplômé en premier emploi gagne en moyenne 700 € de plus qu’un alternant. Cet écart reflète la différence de statut et d’expérience entre les deux profils. Le jeune diplômé, ayant terminé son cursus, est considéré comme un professionnel à part entière, avec les compétences et l’autonomie que cela suppose. Toutefois, il est important de souligner que suivre une formation en alternance constitue souvent un tremplin vers l’emploi, et que les alternants peuvent rapidement rattraper cet écart de salaire une fois leur diplôme obtenu.

Évolution du salaire

Un autre aspect important à prendre en compte est la progression du salaire au cours du contrat d’alternance. En effet, le législateur a prévu une augmentation progressive de la rémunération, afin de valoriser l’acquisition de compétences et l’expérience accumulée par l’alternant tout au long de sa formation.

Ainsi, selon les dispositions légales :

  • En 1ʳᵉ année, le salaire minimum varie de 43% à 53% du SMIC selon l’âge de l’alternant.
  • En 2ᵉ année, il passe de 51% à 61% du SMIC.
  • En 3ᵉ année, il atteint 67% à 78% du SMIC.

Cette progression, bien que minimale, témoigne de la volonté de reconnaître l’évolution de l’alternant au sein de l’entreprise. Elle encourage également les étudiants à s’engager dans des formations plus longues, en leur offrant une perspective de rémunération croissante.

Enfin, il est intéressant de se pencher sur les perspectives de salaire à l’issue de l’alternance.

Un jeune diplômé ayant suivi une formation en alternance peut espérer un salaire moyen à l’embauche d’environ 1 600 € brut par mois .
INSEE

Ce chiffre représente une augmentation moyenne de 45% par rapport au salaire de la dernière année d’alternance, ce qui est considérable. Cette progression reflète la valeur ajoutée de la formation et de l’expérience acquise en entreprise, qui sont particulièrement appréciées des employeurs.

Les facteurs qui influencent le salaire en alternance

FACTEURS QUI INFLUENCENT LE SALAIRE EN ALTERNANCE

Le salaire d’un alternant est déterminé par un ensemble de critères qui renvoient à la fois son profil personnel et les caractéristiques de l’entreprise qui l’accueille. Parmi les facteurs les plus déterminants, on trouve le niveau d’études, le domaine d’activité, la région et la taille de l’entreprise.

Le niveau d’études

Le diplôme préparé par l’alternant est l’un des principaux éléments qui influencent sa rémunération. En effet, plus le niveau d’études est élevé, plus l’alternant est censé apporter de compétences et de valeur ajoutée à l’entreprise, ce qui se reflète sur son salaire.

Selon une étude approfondie menée par l’INSEE en 2021, voici les salaires par niveau d’études :

  • Bac et infra : 800 € brut/mois
  • Bac+2/3 : 1 100 € brut/mois
  • Bac+4/5 : 1 400 € brut/mois

Ces chiffres mettent en évidence des écarts significatifs entre les différents niveaux de diplôme. Ainsi, un alternant préparant un diplôme de niveau Bac+4/5 gagnera en moyenne 75% de plus qu’un alternant de niveau Bac ou infra. Cette différence s’explique par le fait que les formations de niveau supérieur apportent des compétences plus pointues et recherchées par les entreprises.

Il est intéressant de noter que ces écarts de salaire ont tendance à se creuser au fil des années. En effet, les alternants de niveau Bac+4/5 bénéficient généralement de perspectives d’évolution plus rapides et d’un meilleur accès aux postes à responsabilité, ce qui se traduit par une progression salariale plus marquée.

Le domaine d’activité

Le secteur dans lequel l’alternant effectue sa formation a également un impact significatif sur son salaire. En effet, certains domaines d’activité sont plus porteurs que d’autres en termes de rémunération, en raison de leur dynamisme économique, de leur niveau d’exigence ou encore de la rareté des compétences recherchées.

D’après une enquête réalisée par l’Association pour l’emploi des cadres (APEC) en 2022, les rémunérations moyennes par domaine sont les suivantes :

  • Commerce : 1 000 € brut/mois
  • Industrie : 1 200 € brut/mois
  • Informatique : 1 300 € brut/mois

Ces données révèlent que les alternants en informatique et dans l’industrie bénéficient généralement de salaires plus élevés que ceux du secteur commercial. Cette différence s’explique notamment par la forte demande de compétences techniques dans ces domaines, ainsi que par le niveau de qualification requis pour y accéder.

Il est important de souligner que ces moyennes cachent des disparités au sein même de chaque secteur. Ainsi, dans le domaine de l’informatique, un alternant en cybersécurité pourra prétendre à une rémunération plus élevée qu’un alternant en développement web, en raison de la criticité des compétences associées à son poste.

Autres facteurs

Au-delà du niveau d’études et du domaine d’activité, d’autres critères peuvent influencer le salaire d’un alternant, bien que dans une moindre mesure.

Parmi ces facteurs, on peut citer :

  • La région : selon l’INSEE, les alternants en Île-de-France gagnent en moyenne 10% de plus que ceux de province, en raison du coût de la vie plus élevé et de la concentration d’entreprises dans cette zone géographique.
  • La taille de l’entreprise : après l’APEC, les grandes entreprises rémunèrent mieux leurs alternants que les PME, avec un écart moyen de 15%. Cette différence s’explique par les moyens financiers plus importants des grandes structures, ainsi que par leur politique de ressources humaines souvent plus développée.
  • D’autres éléments, comme la politique salariale de l’entreprise, les négociations individuelles ou encore les primes et avantages accordés aux alternants, peuvent également faire varier la rémunération.

Il est essentiel pour un étudiant envisageant une formation en alternance de prendre en compte ces différents facteurs lors de son choix d’orientation. En effet, en ciblant un diplôme de niveau élevé dans un secteur porteur et en privilégiant les grandes entreprises ou les régions dynamiques, il maximise ses chances d’obtenir une rémunération attractive.

Cependant, il est important de rappeler que le salaire ne doit pas être le seul critère de choix. L’alternance est avant tout une expérience formatrice, qui permet de développer des compétences professionnelles et d’acquérir une première expérience significative. Il est donc crucial de choisir une formation en adéquation avec son projet professionnel et ses appétences, afin de s’épanouir dans son alternance et de poser les jalons d’une carrière réussie.

Quelques exemples réels et chiffrés de salaires d’alternants dans différents cas

EXEMPLES REELS ET CHIFFRES DE SALAIRES DALTERNANTS

BTS Commerce

_Sophie, 21 ans, en alternance dans une grande enseigne de distribution : “Je prépare un BTS Commerce en alternance et je suis rémunérée 1 100 € brut par mois. C’est un salaire correct pour mon niveau d’études et cela me permet de financer mon logement et mes dépenses courantes.”

École d’ingénieur

_Thomas, 22 ans, en alternance dans une entreprise aéronautique : “Je suis en école d’ingénieur et j’effectue mon alternance dans une grande entreprise du secteur aéronautique. Je suis rémunéré 1 400 € brut par mois, ce qui est dans la moyenne haute pour mon niveau d’études. C’est un réel avantage financier par rapport à un cursus classique.”

Maître RH

_Laura, 24 ans, en alternance dans un cabinet de recrutement : “Dans le cadre de mon Master RH, je suis en alternance dans un cabinet de recrutement. Je gagne 1 300 € brut par mois, ce qui est une rémunération intéressante pour un Bac +5. Cela me permet de mettre de l’argent de côté pour mes projets futurs.”

Licence Professionnelle Informatique

_Julien, 20 ans, en alternance dans une ESN (Entreprise de Services du Numérique) : “Je prépare une Licence Professionnelle en Informatique et je suis alternant dans une ESN. Je suis rémunéré 1 200 € brut par mois, ce qui est un peu au -dessus de la moyenne pour mon niveau d’études. C’est un vrai plus pour financer mes études et entraîner de l’expérience professionnelle.”

Ces exemples concrets montrent que la rémunération en alternance varie en fonction du niveau d’études, du domaine d’activité et de l’entreprise d’accueil. Ils illustrent également l’avantage financier que peut représenter l’alternance par rapport à un cursus classique, tout en permettant aux étudiants d’acquérir une expérience professionnelle valorisante.

Quelques questions que vous pourriez vous poser sur le salaire pour une formation en alternance

Pour aller plus loin

Picture of Romain Campenon
Romain Campenon
Avec un intérêt prononcé pour le secteur de la formation en ligne, je me consacre à la rédaction d'articles exhaustifs sur une gamme diversifiée de formations. Conscient de l'essor croissant de ce phénomène, il est devenu évident qu'un acteur fiable et informatif est nécessaire pour orienter les individus vers des formations de qualité, à un coût optimal et sans risque de fraude. Chez LearnThings, nous nous engageons à référencer et à sélectionner les formations qui nous paraissent les meilleures dans divers domaines. Notre objectif est de vous fournir des recommandations sur mesure, afin de vous permettre d'accéder à une formation d'excellence qui répond à vos besoins spécifiques.
Autres articles sur le sujet

On négocie pour vous !

Forts de notre large réseau et de nos relations privilégiées avec certains acteurs clés du secteur, nous travaillons pour vous obtenir des réductions et des tarifs préférentiels sur toutes les formations que vous nous envoyez.